Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

Questions/Réponses à propos d'ArcGIS Urban

Suite aux premières présentations d'ArcGIS Urban lors de SIG2019, j'ai collecté un ensemble de questions que vous m'avez posées sur la nouvelle solution de planification urbaine de la plateforme ArcGIS. En espérant que cela vous sera utile, je vous propose une synthèse des questions et des réponses relatives à la version 1.0 actuelle et à la version 1.1 (prévue avant la fin de l'année).
  
 
   

Quelles sont les principales capacités d'Urban ?
  • Afficher une représentation numérique 3D de votre territoire dans laquelle tous les projets de développement urbain sont visualisés à partir d'une seule base de données centralisée par votre SIG pour une collaboration entre les différents acteurs, partenaires et parties prenantes.
  • Visualiser les zonages réglementaires en 3D: convertir le texte légal en une représentation cartographique 3D pouvant être utilisée pour la planification détaillée de scénarii allant jusqu'au niveau de la parcelle.
  • Générer les volumes plausibles (possibles) des bâtiments et analyser l'impact des plans à l'aide d'indicateurs de capacité générées automatiquement et en comparant différents scénarios de conception.

Comment ArcGIS Online et ArcGIS Urban travaillent-ils ensemble ?
ArcGIS Urban est construit sur ArcGIS Online. Il utilise des couches web hébergées pour afficher et gérer les données publiées dans votre organisation ArcGIS Online. L'application utilise les concepts habituels de groupes et d'utilisateurs d'ArcGIS Online pour contrôler l'accès à ces couches.

Peut-on utiliser ArcGIS Urban sur un portail ArcGIS Enterprise ?
Non, ArcGIS Urban n’est pour l'instant disponible que sur ArcGIS Online. En revanche, ArcGIS Urban peut consommer certaines couches web d'un portail ArcGIS Enterprise.

Comment ArcGIS Pro et ArcGIS Urban travaillent-ils ensemble ?
La base de données d'ArcGIS Urban est stockée en tant que couches (et tables) web hébergées et peuvent donc être ouvertes dans ArcGIS Pro lors de la connexion à votre organisation ArcGIS Online, où elles ont été créées. Les couches de fonctions peuvent être affichées et modifiées via ArcGIS Pro. Toutefois, aucune intégration dédiée n'est disponible.

Comment CityEngine et ArcGIS Urban travaillent-ils ensemble ?
Une intégration dédiée est disponible entre CityEngine et Urban . CityEngine peut automatiquement se connecter à un modèle urbain et charger des plans et des projets depuis Urban. Les modifications et les modifications apportées dans CityEngine peuvent être synchronisées à nouveau avec Urban et de nouveaux scénarios peuvent être créés.
   
En quoi ArcGIS Urban diffère-t-il de CityEngine ? 
ArcGIS Urban et CityEngine ont beaucoup de capacités en commun (par exemple, ils utilisent le même moteur procédural pour générer des modèles 3D), mais ils diffèrent également. Dans CityEngine, vous pouvez écrire vos règles CGA personnalisées. ArcGIS Urban fournit une règle intégrée qui ne peut pas être modifiée. Ce que vous pouvez modifier dans ArcGIS Urban, ce sont les paramètres qui régissent la règle, tels que la hauteur maximale, le ratio de surface au sol autorisé ou encore les distances de retrait par rapport aux limites des parcelles. ArcGIS Urban est une application web, tandis que CityEngine est un outil bureautique installé localement. En général, ArcGIS Urban est une plateforme ciblée sur les workflows de planification urbaine et facilite la communication entre les parties prenantes. CityEngine prend en charge la création de scénarii d'aménagements urbains détaillés et génère des modèles 3D sophistiqués pour des scénarii élaborés.
  
   
Ai-je toujours besoin de CityEngine si j'utilise ArcGIS Urban ?
ArcGIS Urban peut tout à fait fonctionner sans être couplé à CityEngine. En couplant les deux applications, vous pourrez retravailler dans CityEngine les plans élaborés avec ArcGIS Urban pour leur données plus de détails et de réalisme. Une fois modifiés dans CityEngine, il sera très simple de les publier sur votre portail pour un usage, notamment, dans ArcGIS Urban. Depuis la version 2019.1 de CityEngine, une interface dédiée à ces workflows est intégrée dans l'application.
  
Peut-on utiliser ArcGIS Urban avec des données de CAO/DAO (par exemple: AutoCAD) ?
Oui, il existe principalement deux workflows pour importer des données CAO/DAO dans ArcGIS Urban:
  • Intégration CAO/DAO via CityEngine: L’intégration étroite entre ArcGIS Urban et CityEngine permet d’importer des données de différents formats 3D (dxf, dae, fbx, glTF, kml/kmz, obj) dans CityEngine et, à partir de là, les modèles peuvent être publiés et directement associés à un scénario de projet ou de plan.
  • Intégration de la CAO/DAO via ArcGIS Pro: ArcGIS Urban peut afficher les couches de scène d'Objets 3D (multipatch) et les couches de scènes de bâtiments (BIM) publiées via ArcGIS Pro. Ces couches peuvent provenir à la fois de logiciels de CAO/DAO ou de logiciels BIM tels que Revit. Après la publication des couches à partir d'ArcGIS Pro, elles peuvent être utilisées comme couches du contexte global ou associées en tant que sources externes dans un scénario de projet ou de plan.
        
Les modèles BIM peuvent-ils être ajoutés à ArcGIS Urban ? Si oui, combien et quelles sont les recommandations pour obtenir les meilleures performances ?
Oui, les modèles BIM peuvent être ajoutés à ArcGIS Urban, mais ils doivent être préalablement publiés en couches de scènes de bâtiments. Pour obtenir les meilleurs résultats, il est recommandé de publier une version allégée du modèle BIM (conserver uniquement les couches pertinentes). Plusieurs modèles BIM peuvent être associés à différents scénarios, mais pour des raisons de performances, ils ne seront pas chargés/affichés en même temps.

Ajout d'un modèle BIM sur un projet
Ajout d'un modèle 3D texturé sur un projet
  
Puis-je travailler hors ligne avec ArcGIS Urban ?
Non, ArcGIS Urban est une application web et nécessite une connexion Internet stable.

Quels navigateurs sont pris en charge par ArcGIS Urban ?
Comme beaucoup d'application exploitant WebGL, ArcGIS Urban fonctionne mieux avec Chrome, mais Firefox, Safari et Edge sont également pris en charge. Seul Internet Explorer ne peut pas être utilisé avec ArcGIS Urban car il ne prend pas en charge la technologie sous-jacente à la modélisation procédurale des bâtiments 3D.
  
Combien coûte Urban et comment puis-je l'acheter ?
Une licence ArcGIS Urban doit être associée à un type d'utilisateur Creator de votre organisation ArcGIS Online. Une licence ArcGIS Urban est une souscription annuelle dont vous pourrez connaître le montant en contactant votre interlocuteur commercial habituel chez Esri. 

Comment l'usage d'ArcGIS Urban affecte-t-il mes crédits ArcGIS Online ? Est-ce qu'un grand territoire consomme plus de crédits ?
Une grande ville ne consomme pas nécessairement plus de crédits. La consommation de crédit dépend du nombre de plans, de projets et d'indicateurs stockés dans votre zone urbaine. Plus le nombre d'entités stockées dans la base de données est élevé, plus le nombre de crédits nécessaires à leur stockage est important. Pour anticiper la consommation de crédit d'ArcGIS Online, vous pouvez consulter cette page. Des crédits supplémentaires sont utilisés dans ArcGIS Urban lors de l'utilisation de la recherche d'adresse et pour les requêtes d'élévation (lorsque vous n'utilisez pas de couche d'altitude personnalisée).
  
Les étudiants peuvent-ils utiliser ArcGIS Urban sans avoir à acheter une licence ?
Oui, ArcGIS Urban fait partie de l'accord sur les établissements d'enseignement. Avec la licence pour l'éducation, les universités et les écoles peuvent mettre des licences à la disposition des étudiants pour leurs cours. 

ArcGIS Urban prend-il en charge le développement urbain de sites vierges ?
Oui, le développement de nouvelles installations est pris en charge en milieu urbain De nouvelles parcelles peuvent être ajoutés et générés à la volée avec les outils de dessin 3D. Vous pouvez dessiner de nouvelles parcelles dans ArcGIS Urban, et vous pouvez également subdiviser de grandes parcelles directement dans l'application. Pour des zones très vastes, vous pouvez aussi ouvrir le plan dans CityEngine et générer automatiquement des parcelles basées sur le réseau de rues importées ou dessinées dans l'application bureautique.

Outre la planification urbaine, d’autres secteurs peuvent-ils tirer parti de l’utilisation d'ArcGIS Urban ? 
Oui, les concepts sous-jacents d'ArcGIS Urban peuvent également être utilisés pour résoudre d'autres problèmes, tels que:
  • Architecture, ingénierie et construction (AEC): comment pouvons-nous suivre tous nos projets proposés, planifiés, en cours ou achevés ?
  • Immobilier : Comment pouvons-nous gérer et afficher tous les projets en cours dans notre organisation ?
  • Éducation : Comment pouvons-nous expliquer aux étudiants la densité et les tendances en matière de développement urbain avec des outils 3D et de manière interactive ?

Et bien d’autres… faites-nous savoir si vous avez une idée pour une application dans votre domaine métier ou votre secteur d'activité.

Des données externes peuvent-elles être ajoutées à ArcGIS Urban à partir de différentes sources de données ?
Oui, des données externes peuvent être ajoutées à ArcGIS Urban. Pour cela vous utilisez le gestionnaire de données intégré à ArcGIS Urban pour charger des données à partir de couches d’entités existantes ou de feuilles de calcul (csv, excel, par exemple). Des couches existantes telles que les fonds de cartes, les bâtiments 3D existants, les parcelles ou encore les zones réglementaires peuvent être ajoutés. Dans la configuration des plans et des projets, des couches externes peuvent être attachées à chaque scénario. Pour les indicateurs de contexte, l'ajout de scènes web externes peuvent être préparées à l'aide des capacités de SmartMapping puis ajoutées à votre projet ArcGIS Urban.

Existe-t-il des indicateurs environnementaux intégrés dans Urban ?
Oui, les indicateurs du Living Atlas d'ArcGIS Online incluent l'indicateur Trust for Public Land (TPL) appelé ParkServe®. La plate-forme ParkServe® fournit des informations sur les systèmes de parcs et le pourcentage associé de résidents des villes et villages et des communautés situées à moins de 10 minutes à pied d'un parc. Cet indicateur est actuellement disponible uniquement aux États-Unis. Cependant, ce type d'indicateur peut être construit avec ArcGIS Pro et les données de votre SIG.

Les indicateurs de capacité intégrés peuvent-ils être personnalisés dans ArcGIS Urban ?
Oui, les indicateurs de capacité intégrés (population, logements, emplois) peuvent être configurés pour répondre aux normes de votre ville. Les valeurs par défaut correspondent à une moyenne pour l'ensemble des États-Unis et peuvent être utilisées comme référence si vous ne connaissez pas les indicateurs tels que la surface habitable moyenne par habitant. Ces hypothèses sont liées aux types d'utilisation de l'espace dans ArcGIS Urban et peuvent être configurées dans le gestionnaire de données.

Exemple d'indicateur de contexte relatif à l'évolution du nombre de logements
Exemple d'indicateur de contexte relatif à l'accessibilité aux espaces verts

Puis-je exporter des données d'ArcGIS Urban ?
Oui, vous pouvez utiliser les couches d'entités et les tables de la base de données d'ArcGIS Urban pour exporter les données et les utiliser dans d'autres outils ou à des fins d'analyse. Une fonction d'exportation avancée sera ajoutée dans la prochaine version 1.1 d'ArcGIS Urban. Cette capacités à venir permettra d'exporter des indicateurs de capacité vers une feuille Excel ainsi que l'exportation de scénarii complets vers un scène web (3D) ou une carte web (2D). De plus, ArcGIS Urban vous permet de générer des captures d’écran haute résolution au sein de l’application.
  
Quel type de données est généré par ArcGIS Urban ?
L'application crée des volumes de bâtiments dits "plausibles" ainsi que des enveloppes maximisant les contraintes réglementaires défini par les zones ou les parcelles. L'application calcule les indicateurs de capacité en fonction de la surface de plancher brute (de chaque étage) et du type utilisation de l'espace des bâtiments. Les indicateurs de capacité actuellement disponibles sont le nombre de personnes, le nombre de logements et le nombre d'emplois. Les indicateurs sont calculés sur la base d’hypothèses telles que l'occupation moyenne de surface utile par habitant, le nombre d'emplois par type d'activité, .... Ces hypothèses peuvent être configurées par l'utilisateur. Les indicateurs de capacité sont affichés dans un tableau de bord qui peut être filtré sur l’ensemble de la zone d’étude ou sur une sélection effectuée par l’utilisateur.

Volumes de bâtiments plausibles et indicateurs de capacité
  
Quels autres types de données ArcGIS Urban peut-il rapporter en plus des indicateurs de capacité ?
Divers modèles analytiques (certains propriétaires et d'autres open source) sont utilisés à des fins de planification. ArcGIS Urban peut fournir des contenus en entrée pour ces modèles. Souvent, ces modèles sont également géolocalisés, ce qui permet à ArcGIS Urban de fournir des informations plus détaillées (passé, actuel et futur) pour ces modèles (parcelles, bâtiments, occupation des sols, ...). Donc si vous avez le modèle, vous pouvez utiliser les résultats générés par ArcGIS Urban, pour analyser l'impact de différents scenarii sur divers autres indicateurs qui vous intéressent, tels que la les déplacements, les besoins énergétiques, les exigences de stationnement...
  
Des widgets personnalisés peuvent-ils être ajoutés à ArcGIS Urban ?
Non, les widgets personnalisés ne peuvent pas être ajoutés à ArcGIS Urban. Si vous souhaitez configurer votre propre application web, vous pouvez utiliser Web AppBuilder for ArcGIS, ArcGIS Experience Builder ou l'API JavaScript ArcGIS.
  
Est-ce qu'ArcGIS Urban fonctionne pour n'importe quel territoire ?
Oui, Urban est conçu pour fonctionner sur des petites agglomérations ou de grandes métropoles, et dans une certaine mesure, au niveau de départements ou de régions.
  
Quelle superficie peut faire la zone urbaine ?
La quantité de contenu qu'ArcGIS Urban peut afficher n’est pas limitée, car les données (bâtiments, par exemple) sont diffusées sois la forme d'un streaming web continu et sont chargées à différents niveaux de détails, adaptés à l'étendue d’affichage et du niveau d'échelle. Lors de la création de nouveaux plans dans Urban (une ZAC par exemple), il est recommandé de ne pas couvrir plus de 50 000 parcelles (ou bâtiments) par plan pour des raisons de performances et pour une expérience utilisateur optimale. Cependant, une ville peut contenir un nombre infini de plans.
On notera aussi que la technologie des couches de scènes d'ArcGIS Online vous permet d’agrandir la taille et la densité de données 2D/3D de votre territoire au fur et à mesure du chargement des entités en fonction de votre étendue et de votre niveau de zoom. Le niveau de détail des bâtiments 3D est ajusté en permanence en fonction de ces paramètres. Dans l'exemple montré dans ma démonstration ArcGIS Urban à la conférence SIG2019, le territoire couvert était de 530 km2 avec plus de 350 000 bâtiments 3D texturés. 
  
Dois-je disposer d'un fond de carte 3D pour commencer à utiliser ArcGIS Urban?
Non, vous n'avez pas besoin du modèle des bâtiments 3D existants. Bien sûr, il est recommandé de créer un fond de carte 3D pour une meilleure expérience et pour que des décisions de planification plus précises puissent être prises. Avec ArcGIS Pro, vous disposez de toute les fonctionnalités permettant de générer un fond de carte 3D plus ou moins précis selon les sources de données dont vous disposez. Rapprochez de votre distributeur Esri pour être conseillé. A minima, Esri France est en mesure de vous proposer une maquette 3D sur l'ensemble de la France en LOD1 réalisée à partir de la BDTopo de l'IGN.
  
Comment Urban gère-t-il la végétation (arbres, parcs, espaces ouverts, etc.) ?
Les arbres 3D peuvent être importés en tant que couche web de contexte si vous en avez. Une couche d'arbre 3D peut être produite si vous avez accès à un jeu de données Lidar ou si vous avez une couche de points pour vos arbres. Les couches de zones inondables, d'espaces vert, de données socio-démographiques, ....peuvent être intégrées à ArcGIS Urban en tant qu'indicateur ou couche contextuelle si elles sont hébergées en tant que couche web sur votre portail. Leur rendu 2D ou 3D sera préalablement préparé dans la visionneuse de scène de votre portail. Avec la version 1.1 à venir, il sera possible d'ajouter à votre base de données Urban une couche pour les arbres 3D existants (couche de scène) qui, comme pour les bâtiments, pourra être masquée par les nouveaux développements.

Existe-t-il des services professionnels requis pour ArcGIS Urban ? Ai-je besoin d'un kit de lancement ?
Non, mais il est recommandé de passer par des jours d'assistance pour la configuration initiale d'ArcGIS Urban. Vous pouvez cependant configurer vous-même ArcGIS Urban à l'aide du gestionnaire de données de l'application.
  
   
Si vous avez vous d'autres questions, n'hésitez pas à les poser sur ce blog, à votre interlocuteur technique/commercial habituel mais aussi dans l'espace GeoNet dédié à ArcGIS Urban.

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article: