Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

ArcGIS Runtime passe en version 100.7

 
Juste avant les fêtes de noël, l'équipe d'ArcGIS Runtime a bouclé la 7ème mise à jour des SDKs de développement d'applications natives de la plateforme ArcGIS.

Pour mémoire, les SDKs ArcGIS Runtime sont des kits de développement permettant au développeurs de construire de puissantes applications 2D/3D de cartographie, de collecte de données, d'analyse spatiale, d'AR/VR, ... s'exécutant nativement dans des environnement bureautique ou mobile. Disponibles pour les environnements de développement Java, .Net, iOS, Android, C++ et Qt, ils offrent toutes la richesse fonctionnelle et l'ouverture sur tous les types contenus ArcGIS. Intégrés aux services, aux utilisateurs et aux autres apps de la plateforme ArcGIS, les applications développées avec ArcGIS Runtime peuvent fonctionner en mode connecté ou non-connecté pour vous permettre l'implémentations de workflows métier des plus simples aux plus évolués.
 
     
Cette version 100.7 poursuit les pistes de développement introduites avec la mise à jour 100.6, cette version étend les capacités d'exploitation des Utility Networks, une prise en charge plus avancée des sous-types, mais aussi des évolutions importantes concernant l'utilisation de données en mode déconnecté.
 
 
Utility Networks

En version 100,7, de nouvelles capacités ont été ajoutées pour permettre aux utilisateurs de votre application de faire des analyses de trace sur des réseaux de distribution (Utility Network):
  • Recherche des tronçons connectés à partir d'une localisation spécifique 
  • Recherche de sous-réseau: trace un sous-ensemble logique du réseau (par exemple, un circuit ou une zone).
  • Parcours aval: recherche la partie du réseau qui est alimenté à partir d'une localisation spécifique sur le réseau.
  • Parcours amont: recherche la partie du réseau qui alimente une localisation spécifique sur le réseau.

    
S'appuyant sur la fondation introduite à 100.6, Runtime prend désormais en charge plus d'options de calcul de trace. En effet, les traces peuvent être configurées pour s'arrêter en fonction d'expressions d'attributs complexes ou de fonction de barrières. La capacité avancée de propagation d'attribut est également prise en charge, permettant la création de traces sur des réseaux électriques en prenant en compte la notion la phase. Les associations de connectivité et les associations de rattachements structurels peuvent désormais être interrogées au sein du réseau. Le développeur peut également requêter les informations supplémentaires sur le schéma du réseau. ArcGIS Runtime peut donc désormais servir à créer des applications de terrain vraiment puissantes pour exploiter les Utility Networks.

  
Sous-types des couches d'entités
  
Certains jeux de données comme les réseaux de distribution gèrent des sous-familles d'éléments au sein d'une même couche d'entités pour représenter différents équipement du réseau réels (fusibles, transformateurs, commutateurs, etc.). Dans ArcGIS, cela est pris en charge par la notion de sous-types dans la classe d'entités de la Géodatabase. Ceci est un bon mécanisme pour les performances mais peut être difficile lors de la gestion et la personnalisation du rendu de ces sous-types dans certaines interfaces de l'utilisateur (fenêtres contextuelles, définition des gammes d'échelles visibles, etc.).
  
La nouvelle classe SubtypeFeatureLayer fournit une solution simple pour gérer cette source de données uniques comme un groupe de couches dans lequel chaque couche correspond à un des sous-types. Ces sous-couches peuvent être configurées indépendamment les unes des autres mais les requêtes restent optimisées sur toutes ces sous-couches. Par exemple, un déplacement de la carte envoie une seule requêtes à la classe d'entités source pour couvrir toutes les sous-couches (alors que la création manuelle dans votre code d'une couche d'entités pour chaque sous-type aurait entraîné une requête par couche d'entités).
  
Comme vous pouvez l'imaginer, bien que cela soit important pour des réseaux de distribution, vous pouvez également en faire bon usage pour toutes vos couches d'entités contenant des sous-types.

  
Réalité Augmentée
  
L'un des trois modes de réalité augmentée introduits avec la mise à jour 100.6 était le mode Tabletop: vous fournissez une scène web 3D au composant AR du SDK d'ArcGIS Runtime et vous déterminez la surface sur laquelle la poser. En version 100.7, ArcGIS Runtime permet désormais de découper cette scène afin qu'elle s'adapte mieux au-dessus de la surface.


En ce qui concerne les scènes web 3D, Esri a également incorporé en 100.7 diverses optimisations pour télécharger les scènes plus rapidement et plus efficacement.
 
  
Autres améliorations:

  • Les échelles de référence de la carte sont prises en compte pour couches de graphiques
  • Support des classes de symboles basées sur l'échelle pour les couches fournies via les MMPK
  • Support des zones de cartes "offline" planifiées définies par des polygones
  • Support des styles personnalisés pour les couches basées sur VTPK dans les MMPK
 
    
Licence pour l'exploitation des réseaux de distribution (Utility Networks)
   
L'accès aux données et aux capacités d'analyse des réseaux de distribution (par exemple, le traçage) nécessite désormais une extension de licence pour l'utilisateur nommé utilisant l'application. Pour les utilisateurs de votre portail ArcGIS, une extension de type d'utilisateur "Utility Network" (disponible avec ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise 10.8) pourra être ajoutée à aux utilisateurs nommés exécutant votre application. Cette nouvelle extension "Utility Network" pourra aussi être acquise pour les licences de déploiement d'ArcGIS Runtime. Dans les deux cas, l'extension permet un accès aux capacités des réseaux de distribution (Utility Networks)  dans l'application ArcGIS Runtime. 

Vous pouvez consultez la section "Licences par type d'utilisateur" ci-dessous pour plus de détails sur les améliorations apportées aux licences Runtime avec les utilisateurs nommés. Comme toujours, vous n'avez pas besoin de cette extension pendant le développement, uniquement lors du déploiement d'une application à des fins de production.

  
Symbologie et rendu cartographique

Lorsque vous drapez des symboles de marqueur sur le sol dans des scènes 3D, vous pouvez désormais choisir de les afficher en vertical (mode Billboard) ou à plat sur le sol (mode Flat).
   
   
Les applications ArcGIS Runtime peuvent désormais créer et modifier des couches de type "Screen Overlay" issues des fichiers KML (auparavant, vous pouviez simplement les afficher).
   
Esri a apporté diverses améliorations aux MMPK et MSPK pour travailler en déconnecté:

  • Les rasters peuvent être lus directement à partir d'un MMPK ou MSPK sans le décompacter
  • Les MSPK peuvent inclure des rasters comme sources d'altitude
  • Les MSPK peuvent désormais inclure des réseaux de transport (Network Dataset)
 
   
Licence par type d'utilisateur

Lorsque vous déployez une application ArcGIS Runtime, vous pouvez utiliser des jetons de déploiement ArcGIS Runtime (Lite, Basic, Standard, Advanced) pour autoriser l'exécution de l'application, en fonction des capacités nécessaires dans l'application. Vous pouvez également autoriser vos applications avec tous les niveaux d'utilisateurs nommés (Viewer, Editor, Field Worker, Creator, GIS Professional) de votre portail ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise. Désormais, ne se limitant plus à Lite et Basic, les connexions avec des utilisateur nommées permettent aussi d'accéder aux niveaux Standard et Advanced.


Voici la correspondance entre les types d'utilisateurs nommés ArcGIS, les types d'utilisateurs partenaires et le niveaux de capacité des applications ArcGIS Runtime:

   
    
Extension de licence pour les types d'utilisateurs
  
Sur le même principe que l'extension "Utility Network", une nouvelle extension "Runtime Analysis" peut désormais être attribuée à un utilisateur nommé en tant que module complémentaire aux utilisateurs de type Creator et GIS Professional (types d'utilisateurs qui incluent la licence Runtime Standard ou Advanced).

Avec la prochaine version d'ArcGIS Enterprise 10.8, la nouvelle extension de type d'utilisateur "Utility Network". Celle-ci couvrira les capacités des réseaux de distribution (Utility Networks) sur toute la plateforme ArcGIS. L'extension de type d'utilisateur "Utility Network" est incluse par défaut avec les types d'utilisateurs GIS Professional Standard et GIS Professional Advanced et pourra être acquise en complément à tous les autres types d'utilisateurs (le type d'utilisateur Viewer sera limité à l'affichage et aux capacités de traçage).

  
Autres évolutions

Il y a pas mal d'autres améliorations dans ArcGIS Runtime en version 100.7, et comme toujours, certaines anomalies et dysfonctionnement ont également corrigés.

Un bon SDK ne concerne pas seulement le code, on notera également les améliorations suivantes:

  • De nouveaux exemples de code ont été ajoutés aux applications de démo du SDK.
  • Le guide et les documents de référence ont été mis à jour.
  • L'équipe "Open Source Apps" a mis à jour l'application WPF Data Collection .Net avec de nouvelles fonctionnalités pour la mettre en conformité avec l'application iOS Data Collection. Et en prime, ils ont également publié une version UWP.
  • On remarquera qu'il n'y a pas eu de mise à jour du serveur local en 100.7.

Pour connaître la liste complète des évolutions relatives à chaque SDK, les notes de publication de chacun de ces SDK vous fourniront plus de détails: Android , Qt , .NET , Java et iOS .
     
    
Télécharger et commencer dès maintenant
  
Pour obtenir la version 100.7, il vous suffira d'accéder au site web ArcGIS for Developers, puis de parcourir la page du SDK ArcGIS Runtime de votre choix pour le télécharger. Vous pouvez également référencer le SDK Runtime via NuGetGradle ou CocoaPods

Si vous débutez dans le développement avec ArcGIS Runtime et n'avez pas d'abonnement ArcGIS Developer, inscrivez-vous simplement pour un créer un compte développeur gratuit et vous pourrez accéder à tout ce dont vous avez besoin pour développer votre application.
  

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article: