Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

Les nouveautés d'ArcGIS Enterprise 10.7

La version 10.7 d'ArcGIS Enterprise propose de nombreuses améliorations et nouvelles fonctionnalités. Ces évolutions touchent toutes les composantes du socle serveur de la plateforme ArcGIS. Cela va de nouvelles options de déploiement et de publication de services du GIS Server à l'ajout de nouvelles capacités de cartographie 2D/3D dans les cartes web de votre portail. Cette version 10.7 intègre aussi de nouvelles applications permettant de nouveaux workflows sur le traitement de l'imagerie, de nouvelles capacités d'intégration et d'analyse avancées de données avec Notebook Server ou encore des capacités de suivi de déplacements en temps-réel. 
  
   
Je vous propose un résumé de ce qui me parait essentiel parmi toutes ces évolutions. Pour une liste complète des nouveautés, vous pouvez consulter l'aide en ligne (en anglais pour l'instant) relative au Portail ArcGIS ou au Serveur SIG.
  
  
Cartographie et Analyse

ArcGIS Notebook Server

La version 10.7 introduit ArcGIS Notebook Server, un rôle serveur (optionnel) qui permet d'offrir une interface de type Jupyter Notebook dans votre portail ArcGIS pour rédiger, documenter et exécuter du code Python pour adresser vos processus les plus avancés de traitement de données (Data Science) et automatiser vos tâches d'administration. 


Lorsque vous installez et configurez ArcGIS Notebook Server dans votre déploiement d'ArcGIS Enterprise, les utilisateurs seront capables de créer, de modifier et de partager des notebooks Jupyter hébergés sur votre portail. Au delà de pouvoir exploiter l'API Python ArcGIS, chaque auteur de notebook dispose d'un espace de travail isolé pour pouvoir exécuter ses analyses spatiales avancées (accès à l'ensemble des librairies ArcPy), pour accéder aux capacités de traitement BigData de GeoAnalytics Server, pour utiliser les fonctions de traitement d'image avancées d'Image Server, ou encore, pour utiliser les librairies de Data-Science et de Machine Learning ouvertes disponibles dans l'écosystème Python (Panda, Scikit-learn, TensorFlow, Keras, PyTorch,...voir la liste complète ici).

Cette intégration de Notebook Server dans ArcGIS apporte énormément d'options désormais pour intégrer différentes sources de données de l'organisation: structurée ou non, fichier ou base de données, géographique ou pas, locales ou en ligne... La puissance et la productivité des notebooks est largement éprouvée, notamment dans la communauté scientifique, en permettant de regrouper dans un même document la description du processus de traitement mais aussi et surtout son exécution en tirant parti des capacités de votre serveur SIG.
  
Ci-dessous, une vidéo de la démonstration Notebook Server 10.7 réalisée lors de la plénière du DevSummit début mars.
  
  

Cartographier les relations entre différentes variables

Les capacités de Smart-Mapping continuent d'évoluer avec la possibilité de représenter dorénavant 2 attributs numériques en utilisant des variations de couleurs. Par exemple, lorsque vous analysez les caractéristiques de différents ouragans, il peut être intéressant de visualiser sur la même couche à la fois la vitesse de ces ouragans (dégradé de bleu) en corrélation avec les conditions de pression (dégradé de rouge).

       
  
Générer des tessellations

Un nouvel outil d'analyse "Générer des tessellations" a été ajouté dans la visionneuse de cartes pour créer des maillages réguliers (carrés, hexagones, triangles, ...) que vous pouvez ensuite utiliser pour réaliser des analyses de densités, des intersections de couches, ...


De nouveaux outils pour GeoAnalytics Server
   
GeoAnalytics Server est le composant d'ArcGIS Enterprise permettant le traitement parallélisé spatial et temporel de Big Data. En 10.7, GeoAnalytics Server propose 7 nouveaux outils prêts à l'emploi et une nouvel capacité très puissante permettant de déployer des scripts Python personnalisés sur vos serveurs GeoAnalytics afin de réaliser différents types de traitements d'agrégation/synthèse de données ou d'analyse de régression et prédiction. Ces 7 nouveaux outils sont les suivants:

  • Clip Layer: permet d'extraire les entités d'une couche en entrée à l'aide de polygones.
  • Dissolve Boundaries: permet de retrouver les polygones qui s'intersectent ou qui ont une même valeur d'attribut et les agrègent en un seul polygone.
  • Enrich From Multi-Variable Grid: permet de joindre des attributs depuis un couche de maillage contenant différents attributs avec une couche de point. L'utilisation d'un tel maillage issus de l'outil "Build Multi-Variable Grid" permet d'aller plus vite qu'une multitude de jointures spatiales.
  • Forest-based Classification and Regression: permet de créer des modèles et de générer des prédictions en utilisant une version adapté de l'algorithme de forêt aléatoire Leo Breiman's, une méthode de machine learning supervisé.
  • Generalized Linear Regression: permet de générer des prédictions et de modéliser une variable dépendante en fonction des relations avec un ensemble de variable exploratoire.
  • Merge Layers: permet de copier toutes les entités de deux couches distincts vers une couche unique.
  • Describe Dataset: permet de synthétiser ou d'échantillonner une couche de Big Data. 
 
 
On notera également l'amélioration apportée à l'outil "Find Point Clusters" qui supporte dorénavant l'algorithme HDBSCAN.

Autre évolution importante, vous pourrez désormais écrire les résultats de vos analyses Big Data dans vos propres Data Stores (Big Data File Share, HDFS, Cloud Stores, ...) pour conserver vos données en entrée et en sortie à un seul et même endroit.


Gestion de données

Zones de carte pour l'usage déconnecté

Comme ArcGIS Online, ArcGIS Enterprise 10.7 supporte désormais l'extraction de zones prédéfinies pour l'usage de cartes en mode "déconnecté". Ceci permet aux utilisateurs d'applciations mobile (Collector for ArcGIS par exemple) de pouvoir télécharger (ou pré-télécharger) des zones déjà préparée depuis le portail ArcGIS. Du coté de l'administrateur, ces zones prédéfinies peuvent être actualisée selon une fréquence régulière pour conserver une actualisation des données lorsque la carte web et ses contenus évoluent.


Vues sur les couches d'entités hébergées

Lorsque vous configurez une vue sur une couche d'entités, vous pouvez désormais utiliser une zone d'intérêt dans la définition de la vue afin de compléter le filtre sur les colonnes et les valeurs d'attributs, d'un filtrage spatial. Cette zone peut être un rectangle ou un polygone dessiné par le créateur de la vue.

Un nouveau format de paquetage de tuiles (tile package)

Depuis la dernière version d'ArcGIS Pro 2.3, un nouveau format de paquetage est proposé pour les tuiles d'images. Ce format .tpkx améliore le format traditionnel .tpk en utilisant une structure de stockage plus optimisée. ArcGIS Enterprise 10.7 implémente cette nouvelle spécification qui est ouverte pour permettre une large adoption par la communauté des développeurs. Elle sera rapidement publiée sur le Github d'Esri.

Création de listes de valeurs codées

Une nouvelle option permet dorénavant de définir des listes de valeurs prédéfinies pour les champs d'une couche d'entités hébergées. Gérées depuis le portail, elles sont similaires à la notion de domaines de valeurs dans les Géodatabases ArcGIS et permettent de proposer des listes de valeurs prédéfinies aux utilisateurs mettant à jour les attributs de la couche.
 
Définition de la liste de valeurs sur le champ
       
Utilisation de la liste de valeurs lors de la mise à jour des entités
      
Publier des services sur un ArcGIS Server "stand-alone" avec ArcGIS Pro

Il est dorénavant possible de publier des services de carte (map services) et de services de géotraitement (geoprocessing) depuis ArcGIS Pro vers un serveur ArcGIS Server 10.7 "stand-alone" (c'est à dire: non fédéré à un portail ArcGIS) en utilisant des outils ArcPy (voir la documentation ici).
 
Publication de services OGC depuis ArcGIS Pro 

Lorsque vous publiez des cartes web ou des couches web depuis ArcGIS vers un portail ArcGIS Enterprise 10.7, vous pouvez activer des capacités OGC  (WMS et WFS) sur les services publiés.
 
   
    
Administration d'ArcGIS Enterprise

Introduction des Webhooks

Les Webhooks servent à notifier une application tierce qu'un événement a eu lieu. Dans ArcGIS Enterprise 10.7, votre portail est maintenant capable de notifier (envoie d'un message JSON) une application externe lorsque certains événements se produisent autours des utilisateurs (users), des groupes (groups) et des éléments (items) pour l'instant (cela évoluera dans les prochaines versions). Une application tierce comme Microsoft Flow, Zapier, Integromat ou encore IFTTT peuvent "écouter" les Webhooks de votre portail ArcGIS pour réaliser des actions en conséquence (par exemple envoyer un email, ajouter un enregistrement dans un SGBD, remplir un fichier, ....).

Concrètement cela permet, par exemple, d'informer via un message sur Slack tous les administrateurs d'un portail dès qu'un nouvel utilisateur est créé.



Nouveau concept d'instances partagées ArcGIS Server

Il s'agit là d'une évolution majeure pour vos services SIG non-hébergés. Traditionnellement, chaque service ArcGIS Server repose sur une ou plusieurs instances dédiées (les processus ArcSOC.exe pour simplifier) s'exécutant sur chaque machine du site ArcGIS Server. Chaque instance de service actif occupe ainsi une certaine quantité de RAM même si il n'est pas en train de traiter une requête. Ceci veut donc dire que vous utilisez des ressources de vos machines pour des instances qui ne reçoivent pas obligatoirement du trafic.

Les instances partagées (Shared Instances) propose une solution pour cela. Sur les machines d'un ArcGIS Server 10.7, vous pouvez désormais choisir de publier vos services sur des instances partagées. Ce pool d'instances peut alors être utilisé par n'importe quel service publié sous ce mode. Pour les services compatibles publiés depuis ArcGIS Pro, vous pouvez indiquer si ils utiliseront des instances partagées (Shared Instances) ou des instances dédiées (Dedicated Instances) comme auparavant. L'administrateur ArcGIS Server peut définir le nombre total d'instances partagées qu'il souhaite utiliser.

Si vos services sont peu nombreux mais très utilisés (grande fréquence de requêtes), cette nouvelle option ne sera probablement pas très intéressante pour vous. En revanche, si vous publiez de nombreux services mais peu utilisés, cette option réduira largement les ressources consommées sur vos machines.

Pour plus d'informations consultez cette page de la documentation.

Types d'utilisateurs
  
ArcGIS Enterprise 10.7 introduit le nouveau modèle de licence relatif aux "types d'utilisateurs". Avec les types d'utilisateurs, vous disposez d'une plus grande flexibilité pour acquérir des licences au plus près des usages et des processus métiers de vos utilisateurs. Selon qu'ils auront besoin de visualiser, de modifier, de collecter, de créer des données ou des cartes, un type d'utilisateur adapté pourra lui être affecté. Un type d'utilisateur recoupe à la fois des capacités fonctionnelles et des suites d'applications auxquelles il aura accès. Plus d'info sur cette page de la documentation et sur cet article arcOrama.
 
      
On notera qu'au delà des 5 types d'utilisateurs introduit il y a quelques mois sur ArcGIS Online (Viewer, Editor, Field Worker, Creator et GIS Professional), un nouveau type d'utilisateur "Insights Analyst" arrive en version 10.7. Il permet d'acquérir un utilisateur pouvant uniquement utiliser l'application "Insights for ArcGIS" (à partir de la version 3.2.1 qui arrive dans 2 semaines).

TLS et HTTPS

Deux paramètres par défaut de sécurité ont été mis à jour en 10.7 pour ArcGIS Server et le portail ArcGIS Enterprise. Désormais, par défaut, seules les communications en HTTPS sont autorisées, et seules le protocole TLS version 1.2 est autorisé. Ces paramètres par défaut peuvent être modifiés mais ce n'est pas la recommandation d'Esri.
   
Modification des cycles de vie d'ArcGIS Enterprise

Avec l'arrivée d'ArcGIS Enterprise 10.7, le cycle de vie du produit a été mis à jour. Le concept de version avec support de long-terme et de version avec support de court-terme a été introduit. Le premier correspondant à une durée totale de support de 6 ans et le second correspond à une durée totale de 3 ans. Je vous recommande la lecture de cet article (en anglais) annonçant ce changement et expliquant de quoi il s'agit. En cas de doute, il est recommandé de se référer à la page du support décrivant le cycle de support de chaque version.

Mise à jour de la documentation

Un autre point concerne la documentation. Extrêmement important pour une solution aussi vaste qu'ArcGIS Enterprise, l'aide de la version 10.7 installée en locale propose une nouvelle expérience héritée de la refonte engagée l'an dernier dans l'édition web de la documentation de la version 10.6.1. Désormais, un clic sur l'aide d'ArcGIS Server Manager ou dans le portail ArcGIS vous renvoie sur la rubrique d'aide correspondante mais vous permettra également d'accéder à toutes les autres composantes de l'aide d'ArcGIS Enterprise (installation, déploiement, rôles serveur, ...).


Nouvelles apps et solutions

ArcGIS Indoors

"ArcGIS Indoors" est une nouvelle solution permettant la cartographie, la recherche de parcours, la localisation d'équipements, et le suivi de position à l'intérieur et à l'extérieur des bâtiments d'un site. Les applications web et mobiles d'ArcGIS Indoors utilisent les technologies IPS (Indoor Positioning System) pour permettre la cartographie et la navigation en 3D à l'intérieur de vos bâtiments. Indoors est accessible via un portail ArcGIS Enterprise dont il utilise les technologies avancées de collecte et diffusion de données temps-réel des équipements et capteurs de votre site/campus de bâtiments.

  
Plus d'infos sur ArcGIS Indoors.

Tracker for ArcGIS

En version 10.7, ArcGIS Enterprise dispose de nouvelles capacités qui peuvent être utiliser une nouvelle application nommée "Tracker for ArcGIS" pour enregistrer les positions géographiques d'utilisateurs ou de véhicules sur le terrain. Cette nouvelle application mobile (iOS / Android) peut s'exécuter en arrière plan (consommation réduite de la batterie) et exploite les capacités de tracking introduites dans ArcGIS Enterprise 10.7. et via l'application web Track Viewer (intégrée à votre portail) web app and the Tracker for ArcGIS mobile app.




ArcGIS Excalibur

"ArcGIS Excalibur" est une nouvelle application web disponible dans ArcGIS Enterprise fonctionnant étroitement avec ArcGIS Image Server. Excalibur modernise et améliore les workflow d'analyse et de traitement des données d'imagerie de votre SIG. L'application fournit un espace de travail complet dédié à l'imagerie, tout cela à travers un simple navigateur web. L'utilisateur peut rechercher et découvrir des collections d'images, visualiser cette imagerie dans des systèmes de coordonnées image (obliques) ou projetés, réaliser des analyses et des traitements avancés sur les images, générer et partager des rapports sur ces analyses.

Un autre point fort d'ArcGIS Excalibur concerne l'organisation de l'application en projets ce qui permet aux utilisateurs de conserver l'organisation de leur travail (contenus, outils, configuration) d'une session à l'autre. Une notion de modèle de projet leur permet de démarrer rapidement une session de travail pré-configurée pour des tâches spécifique.


ArcGIS Companion

"ArcGIS Companion" est, comme son nom l'indique, le companion des administrateurs de portails ArcGIS.  Cette application mobile supporte désormais les portail ArcGIS Enterprise. Elle vous permettra de vous connecter à vos portails Enterprise, de parcours les contenus et de gérer les utilisateurs et les groupes depuis votre smartphone ou votre tablette (iOS / Android).
  

Plus d'info dans ces articles arcOrama.

  
Vous savez presque tout sur cette nouvelle version 10.7 d'ArcGIS Enterprise, il ne vous reste plus qu'à télécharger les médias sur My Esri et à générer les nouveaux fichiers de licences. Enjoy !

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article: