Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

ArcGIS 10: Exploiter la dimension temporelle des données du SIG

 
Depuis plusieurs versions d'ArcGIS Desktop, les utilisateurs peuvent utiliser les attributs temporels d'une couche pour réaliser des animations cartographiques. Aujourd'hui avec la version 10, les utilisateurs peuvent exploiter la dimension temporelle pour chacune de ses couches (vecteur ou raster) à partir du moment ou celle-ci dispose d'au moins un attribut décrivant un repère chronologique (date, heure, mois, année, période …). L'activation des données temporelles sur une couche permet d'appliquer la dimension temps à l'ensemble des données de la carte. Autre nouveauté, l'activation de la dimension temporelle sur les couches est une propriété de votre carte, ce qui veut dire que cette dimension est disponible dans toutes les applications ArcGIS (bureautique, mobile et web).
 
Activer la dimension temporelle sur une couche
 
Dans les propriétés de la couche vous disposez désormais d'un onglet "Temps" permettant de définir le (ou les) champ(s) contenant l'information temporelle. Vous définirez ensuite l'intervalle de temps par défaut ainsi que la plage de temps de la couche.


Vous pouvez maintenant utiliser la barre d'outils "Curseur temporel" pour définir la date, l'heure ou la plage de temps actuelle de la carte.


Toutes les couches ayant la dimension temporelle activée sont alors filtrées en fonction du curseur. Temporel. L'utilisateur peu largement paramétrer son comportement: intervalle de temps, durée représentée par le curseur, repère chronologique de début et de fin, vitesse d'avancement, …




 


La barre d'outils "Curseur temporel" peut être utilisée en mode données ou en mode mise en page). Dans une mise en page, il est possible d'insérer un texte dynamique indiquant le repère chronologique courant de la carte (date, heure, années, mois, ...). Ceci permet, par exemple, d'imprimer ou d'exporter la même carte à des dates différentes tout en indiquant automatiquement les informations temporelles correspondantes.

 

La barre d'outils "Curseur temporel" permet également la production de vidéos reprenant l'animation de la carte. Ci-dessous, un exemple de vidéo que j'ai réalisé à l'aide du couche de point contenant 20 années de classement de communes en catastrophe naturelle.



Exploiter les données temporelles dans une application Web

Lorsque vous publiez un document ArcMap contenant des couches "temporelles", ces informations sont également publiées au niveau du service de carte ArcGIS Server. Ceci permet donc, au travers de l'API Rest ou SOAP du service d'exploiter cette dimension temporelle exactement comme dans ArcGIS Desktop.

Ci-dessous la description Rest d'un service de carte ArcGIS Server présentant l'évolution du nuage de cendres du volcan islandais Eyjafjöll. La dimension temporelle est activée sur la  couche "Nuage" et les informations relatives au temps sont accessibles par toutes les APIs clientes d'ArcGIS Server (Flex, Silverlight, JavaScrip, iOS, Windows Phone, Android, ...)

 

Vous pouvez tester ce service de carte ainsi que la gestion de sa dimension temporelle à partir de cette application de démo réalisée avec le widget "Filtrage temporel" livré en standard dans ArcGIS Viewer for Flex. Pour afficher la couche du nuage de cendres, vous déroulerez le menu "Plus..." et cocherez la couche correspondante.

 

Totalement exploitable au travers des services de carte ArcGIS Server, la dimension temporelle des couches de votre SIG peut également être diffusée au travers d'un service WMS (et des arguments TIME). Je reviendrai sur cette option très intéressante introduite dans ArcGIS 10 dans un tout prochain article.

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article: