Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

ArcGIS 10.3, les principales évolutions...

  
La version 10.3 de la plateforme ArcGIS sera disponible (en version anglaise) d'ici la fin de l'année. C'est donc l'occasion de lister les principales évolutions à attendre de cette nouvelle version avant de revenir un peu plus tard sur un inventaire plus détaillé. 


La plateforme ArcGIS en 10.3

Depuis plusieurs années maintenant, Esri propose une approche complète visant à mettre en place une plateforme géospatiale: ArcGIS.  En version 10.3, la vision de cette plateforme reste globalement la même, organisée autour des 4 piliers de votre SIG.
   
    
  • Les contenus, qui alimentent votre SIG
    • Les contenus métiers de votre organisation
    • Les fonds de carte de votre organisation
    • Les fonds de carte et les services de contenus fournis par Esri
    • Les contenus issus de plateformes tiers (GéoPortail IGN, INSPIRE, OSM...)
        
  • L'infrastructure de services, pour la diffusion des contenus et des fonctionnalités via des services web standardisés et ouverts (Rest/JSON, OGC, INSPIRE)
    • Dans votre infrastructure (On-Premise): ArcGIS for Server
    • Hybride: ArcGIS Server chez un hébergeur, ou Amazon ou Azure
    • Sur le Cloud: ArcGIS Online
        
  • Le Portail, pour cataloguer et partager les ressources géographiques de l'organisation
    • Dans votre infrastructure (On-Premise): Portal for ArcGIS
    • Hybride: Portal for ArcGIS chez un hébergeur, ou Amazon ou Azure
    • Sur le Cloud: ArcGIS Online
        
  • Les Applications, pour gérer et exploiter les ressources géographiques de l'organisation
    • ArcGIS for Desktop, 
    • Explorer for ArcGIS, 
    • Collector for ArcGIS,
    • Operation Dashboard for ArcGIS,
    • ArcGIS Open Data,
    • Web AppBuilder for ArcGIS,
    • Les modèles d'applications web HTML5 configurables (notamment les Story Maps),
    • ArcGIS Viewer for Flex/Silverlight,
    • Les applications web développées avec les APIs JavaScript, Flex ou Silverlight
    • Les applications natives développées avec les Runtime SDK (iOS, Android, .Net, Java, Qt, MacOS)
    • Les applications de Location Analytics (Esri Maps for Office, Sharepoint, BusinessObjects, Cognos, Dynamics CRM, Salesforce, ...)
    • Autres applications Esri on non.


ArcGIS for Desktop en 10.3

La version 10.3 est une étape importante pour les utilisateurs d'ArcGIS en mode bureautique avec, pour les 15 ans de la technologie ArcGIS Desktop, l'arrivée d'une nouvelle application "ArcGIS Pro". 
  
   
Nous avons déjà évoqué ArcGIS Pro sur ce blog. Il s'agit d'une application permettant d'accéder aux fonctions de gestion, d'analyse et de visualisation de données aussi bien en 2D qu'en 3D au travers d'une interface utilisateur unifiée, moderne et performante. Nouveau socle technologique multi-thread et 64 bit, ArcGIS Pro propose un moteur 2D et 3D totalement redéveloppé pour exploiter les dernières évolutions des cartes graphiques de vos postes de travail Windows. ArcGIS Pro est parfaitement intégré à l'ensemble de la plateforme et en particulier avec les contenus et services web de votre portail ArcGIS (ArcGIS Online ou Portal for ArcGIS). L'application ArcGIS Pro est actuellement en prerelease et sera en version finale au mois de janvier (environ un mois après la version finale d'ArcGIS 10.3).
     
          
Les évolutions d'ArcGIS for Desktop 10.3 ne concernent pas uniquement ArcGIS Pro, de nombreuses évolutions ont également été apportées aux applications classiques (ArcMap, ArcScene, ArcGlobe, ....). 
   
Dans le domaine de la prise en charge des données spatio-temporelles, on notera par exemple un meilleur support des formats NetCDF, HDF et Grib. Ceci est complété par de nouveaux outils de géotraitement qui vont permettre la création, l'indexation puis l'analyse de cubes spatio-temporels sur des volumes de données potentiellement très importants dans ArcMap, ArcScene ou ArcGlobe. Ces cubes spatio-temporels sont ensuite exploitable dans des Mosaïques Raster.
   
      
Autre exemple, la version 10.3 apporte de nombreuses évolutions sur les outils de gestion de Géodatabase avec l'introduction de 9 nouveaux outils pour les aider les administrateurs à gérer toujours plus facilement leur Géodatabase d'entreprise. On pourra aussi évoquer les nouvelles options permettant d'associer des fichiers de licences aux Géodatabases fichier pour en restreindre l'accès dans la durée ou en terme d'export de données. Pour les Géodatabases Workgroup, la version 10.3 inclut désormais la version 2012 de Microsoft SQL Server Express et la capacité de migrer vers cette version vos Géodatabases Workgroup existantes.
   
Pour les utilisateurs de données d'imagerie, plusieurs évolutions significatives sont à noter avec l'ajout de 6 nouveaux outils pour la création, la gestion et l'utilisation de points de contrôles sur les Mosaïques raster. De nombreuses améliorations ont été apportées aux outils existants concernant la gestion des Mosaïques raster notamment pour offrir encore plus d'options sur le mosaïquage d'images à la volée ou encore pour prendre en compte l'usage direct des formats NetCDF, HDF et Grib. 

On notera également l'ajout de 6 nouveaux outils pour la segmentation et la classification d'images ainsi que 11 nouvelles fonctions rasters.
     
  
En 10.3, de nouvelles options sont proposées dans ArcMap pour le rendu de données rasters contenant des champs vectoriels (de type UV).
   
  

L'ouverture et l'implémentation des standards est toujours un axe important pour ArcGIS. La version 10.3 implémente la version 1.0 du format GeoPackage OGC. ArcGIS Desktop s'ouvre également aux nouvelles générations de base de données "in-memory" en permettant l'accès à des données spatiales stockées dans ALTIBASE HDB et SAP HANA pour créer des cartes, visualiser les données et réaliser des analyses spatiales.

Beaucoup d'autres améliorations ont été apportées dans différentes parties d'ArcGIS Desktop:
  • performance et qualité de placement des étiquettes avec le moteur Maplex.
  • options pour faire de l'auto-completion sur vos localisateurs de géocodage.
  • conversion de PDF en fichier TIFF.
  • notion de mode de transport dans Network Analyst.
  • performance et support des fichiers LAS 1.4.
  • nouvelles fonctions spatiales sur les objets Geometry d'ArcPy.
  • nouvel outil de conversion de Géodatabase runtime en Géodatabase fichier.
  • intégration des distance géodésiques dans différents outils comme Buffer, Spatial Join, ...
  • ajout d'un outil d'analyse de compatibilité des outils avec ArcGIS Pro.
  • ...


ArcGIS for Server en 10.3

Pour ArcGIS Server également, la version 10.3 est une version majeure qui apporte à la fois des améliorations de stabilité et de performance mais aussi d'importantes évolutions fonctionnelles. 

Première grande évolution, à partir de la version 10.3, Portal for ArcGIS n'est plus une extension d'ArcGIS Server. En effet, Portal for ArcGIS est désormais inclus dans toutes les éditions Standard et Advanced d'ArcGIS Server. Selon le type et le nombre de licences ArcGIS Server que vous possédez dans votre organisation, un certain nombre d'utilisateurs nommés seront également inclus pour vous permettre d'utiliser votre nouveau portail ArcGIS hébergé dans votre infrastructure (je détaillerai les nouveautés de Portal for ArcGIS un peu plus loin dans cet article).

Les administrateurs d'ArcGIS Server 10.3 disposeront de nouveaux outils de monitoring pour suivre finement l'usage de vos services. Vous pourrez par exemple afficher des indicateurs comme le nombre de requêtes, le temps de réponse moyen, le nombre d'instances utilisées pour mieux optimiser les ressources et les performances de votre infrastructure de services web ArcGIS. Ce système de monitoring est largement personnalisable pour vous offrir des vues personnalisées en fonction de vos besoins de suivi et d'analyse de l'activité de vos serveurs.
     
     
Lorsque vous utiliser un annuaire LDAP comme fournisseur d'identités pour ArcGIS Server, vous pourrez désormais le faire dans un contexte de haute-disponibilité en gérant une liste de plusieurs serveurs LDAP au niveau de l'interface d'administration d'ArcGIS Server.
  
Dans sa démarche de suivre les évolutions des standards ouverts d'interopérabilité, ArcGIS Server 10.3 vous permettra de publier des services web respectant les spécifications OGC WFS 2.0.
  
Une autre évolution qui réjouira les développeurs d'application, la version 10.3 d'ArcGIS Server proposera une option permettant de figer les numéro d'index des différentes couches dans un service web cartographique (Map Service ou Feature Service). Ainsi, si vous choisissez cette option, lorsque des couches seront ajoutées, supprimées ou déplacées dans votre document MXD, les IDs des couches ne seront pas modifiées. Les URLs (et donc le code de vos applications) ne seront donc pas impactées.
  
   
Les caches des services d'imagerie (image services) en 10.3 pourront utiliser une compression de type LERC, plus efficace (5 à 10 fois plus rapide à compresser que le LZ77) notamment sur les images mono-bande avec de large spectre de valeurs (flottant, entier 32-bit, entier 16-bit, 12-bit). 
  
ArcGIS Server 10.3 améliore largement le temps d'accès aux caches des services tuilés grâce à une version 2 des "compact caches". Les "compact caches" version 1 peuvent toujours être utilisés et manipulés avec les outils de gestion de cache d'ArcGIS Server. Un outil permet néanmoins de les migrer en version 2 si vous le souhaitez.
  
ArcGIS GeoEvent Extension est plus étroitement intégrée à ArcGIS Server en permettant le déploiement d'une architecture haute-disponibilité corrélée à celle du site ArcGIS Server. ArcGIS GeoEvent Extension permet désormais la publication d'un nouveau type de service: "Stream Service". Ces derniers permettent la diffusion sans latence de données en temps-réel sous la forme de flux client/serveur. Accessibles via l'API Rest d'ArcGIS Server, ces "Stream Services" permettent à l'application cliente de recevoir les flux de données "poussés" (sans requête récurrente du client) par le serveur ArcGIS. Un des avantages de ces nouveaux "Stream Services" par rapport à l'accès direct à GeoEvent via un websocket (en version 10.2) est de pour pouvoir (re)définir à la volée, des contraintes spatiales et attributaires sur le flux souhaité pour limiter la taille des données transférées.
   
   

Amazon a introduit un mode de déploiement Multi-Availability Zone (multi-AZ) pour faciliter et optimiser la scalabilité des services de base de données relationnelles. En 10.3, ArcGIS Server for Amazon utilisera ce mode de déploiement par défaut pour les instances utilisant des bases Microsoft SQL Server. A noter également qu'en 10.3, les AMIs ArcGIS Server for Amazon incluront désormais l'extension GeoEvent. 
  
Enfin, à partir de la version 10.3, Esri fournira un utilitaire qui vous permettra de vérifier la disponibilité de mises à jour ou de correctifs pour les composants de votre serveur ArcGIS (ArcGIS Server, Portal for ArcGIS et ArcGIS for DataStore).
   
   


Portal for ArcGIS en 10.3

Portal for ArcGIS est le composant introduit en version 10.1 pour permettre le déploiement d'un portail ArcGIS, similaire à ArcGIS Online, mais dans votre propre infrastructure. Avec un cycle décalé généralement de quelques mois, Portal for ArcGIS suit les évolutions d'ArcGIS Online. Dans l'architecture de la plateforme ArcGIS, Portal for ArcGIS est étroitement lié à ArcGIS Server qui diffuse une large part des services web alimentant le portail ArcGIS de l'organisation (contenus, géocodage, géotraitements, ...) tout en partageant une gestion communes des utilisateurs et des droits d'accès sur les ressources. En version 10.3, ce lien étroit se traduit par le fait que Portal for ArcGIS est inclus dans toutes les éditions d'ArcGIS Server Standard et Advanced. La version 10.3 marque une accélération dans les développements de Portal for ArcGIS avec l'ajout de nombreuses évolutions fonctionnelles.



Portal for ArcGIS dispose désormais de la technologie "ArcGIS for DataStore" qui permet l'hébergement et la publication via le portail d'un grand nombre de Feature Services avec des empruntes mémoires considérablement réduites. Ces Feature Services hébergés contiennent des classes d'entités simples et sans mécanisme de versionnement. Comme sur ArcGIS Online, ils proposent les fonctions de consultation et de mise à jour nécessaires à la plupart des applications bureautiques, web et mobiles. 

Portal for ArcGIS 10.3 supporte désormais la visualisation, la collecte et la mise à jour des données en mode déconnecté. L'application Collector for ArcGIS permet la mise en cache de ces données, leur visualisation off-line, leur modification off-line puis la synchronisation avec Portal for ArcGIS dès lors que l'utilisateur retrouve une connexion avec le portail ArcGIS de son organisation.

Portal for ArcGIS 10.3 intègre les nombreuses évolutions d'ArcGIS Online introduites dans les mises à jour de mars, juillet, août et septembre 2014 comme par exemple:
  • la création de présentations dans vos cartes web.
  • la possibilité pour l'utilisateur de gérer des ressources favorites.
  • la capacité d'afficher des vues opérationnelles (issues d'Operation Dashboard for ArcGIS), directement depuis le portail en restant dans un navigateur.
  • la capacité de publier un service tuilé à partir d'un Feature Service hébergé sur le portail.
  • le support de nouveaux types de fichiers (Géodatabases fichiers, fichiers CAO/DAO, fichiers d'ArcGIS Pro, fichiers Apple iWorks,...).
  • la capacité d'exporter les Feature Services hébergés au format CSV et Shapefile.
  • la possibilité de configurer la recherche d'entités dans différentes couches de vos cartes web.
  • le support de la suggestion au niveau de la zone de GeoSearch, aussi bien sur le service de géocodage mondial d'ArcGIS Online que sur votre propre service de géocodage (10.3).
  • la capacité de copier/coller des couches dans la visionneuse du portail.
  • le support des étiquettes sur les couches de votre carte web.
  • le support des calculs d'itinéraires piétons si votre portail est configuré pour utiliser le service de routing d'ArcGIS Online.
  • l'accès à une version simplifiée de la visionneuse pour les utilisateurs accédant au portail en anonyme.
  • l'accès à l'ensemble des modèles d'applications disponibles actuellement sur ArcGIS Online.
  • ...
Les 24 modèles d'applications web configurables (hors Web AppBuilder)
proposés dans Portal for ArcGIS 10.3
  
Portal for ArcGIS 10.3 supportera les "Stream Services" de l'extension GeoEvent permettant ainsi la création de cartes web contenant des flux de données temps-réel collectés, agrégés, filtrés et diffusés via ArcGIS Server. 

En version 10.3, Portal for ArcGIS fournit désormais des outils d'administration avancés pour suivre les statistiques sur les ressources publiées et sur l'activité des utilisateurs et des groupes du portail. On y retrouve les capacités de l'application en ligne Activity Dashboard.
   

 
Enfin, un dernier point important, Portal for ArcGIS intègre Web AppBuilder for ArcGIS, le tout nouveau générateur d'application JavaScript/HTML5. Ce dernier permet à vos utilisateur de configurer une application web en choisissant ses fonctionnalités à travers une collection de Widgets puis de publier cette application avec d'autres membres de l'organisation. 


Conclusion

Bien que cet article soit un peu long, il ne s'agit là que d'un premier tour d'horizon des nouveautés à attendre en version 10.3 pour les applications majeures de la plateforme ArcGIS. Il y a évidement des points que je détaillerai dans les prochaines semaines et les prochains mois. J'ai volontairement omis d'évoquer les évolutions de la version de décembre d'ArcGIS Online, je publierai un article dédié en fin de semaine prochaine. Vous aurez également remarqué que je n'ai pas abordé le reste de l'écosystème des apps listées pour mémoire en introduction de cet article. En effet, leur cycle de développement n'étant pas calé sur les versions majeurs de la plateforme, j'ai régulièrement l'occasion d'évoquer leurs nouveautés lorsqu'elles sont mises à jour. Une road map ambitieuse là encore est prévue pour les prochains mois, j'y reviendrai début 2015.


Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

5 commentaires :

Anonyme a dit…

Bonjour,
ArcGIS Pro n'arrive pas à se connecter à une gdb entreprise 10.2.2. Existe t'il une subtilité entre les version 32bits et 64bits?
en vous remerciant

Gaëtan Lavenu a dit…

Bonjour,

Si vous utilisez ArcGIS Pro et les autres applications d'ArcGIS Desktop (ArcMap, ArcCatalog, ...) alors vous devez effectivement installer les versions 32bits et 64bits des librairies clientes de votre base de données (Oracle, PostgreSQL, SQL Server ?). Vous devrez ensuite vérifier que dans la variable d'environnement PATH le chemin d'accès à la version 64bits apparait bien avant celle de la version 32bits.

Pour info, la PreRelease d'ArcGIS Pro est supportée, vous pouvez donc joindre le support technique d'Esri France pour toute question à ce sujet.

F .IOEHR (CNR - Lyon) a dit…

Bonjour,

Malgré la grande similarité entre ArcGIS Online et Portal for ArcGIS, il me semble avoir appris qu'il y a un élément non présent dans Portal, c'est OPEN DATA.
Confirmez-vous Gaëtan ?

Cordialement.

Gaëtan Lavenu a dit…

Bonjour,

Effectivement, Portal for ArcGIS ne dispose pas (y compris en 10.3) des capacités de publication de sites Open Data que l'on a avec un portail ArcGIS Online. La vision première d'ArcGIS Open Data est de permettre le déploiement très rapide d'un site web Open Data auprès des développeurs et du grand public, avec du coup une vision plutôt internet qu'intranet. Cependant, Esri est en mode "écoute" sur ce sujet et cette vision peut évoluer dans le futur. Je serai preneur de quelques éléments sur votre contexte (notament ce que vous faites aujourd'hui avec Geoportal Server, ce qui est bien et moins bien avec cette solution....) et les raisons pour lesquels ce serait important pour vous de disposer d'ArcGIS Open Data dans votre propre infrastructure plutôt qu'en mode Saas.

Vous pouvez me joindre à l'adresse: glavenu - at - esrifrance.fr

SpreadsheetPro.net a dit…

You can also use http://jsonprettyprint.net to better view your JSON if you need.

Cheers