Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

ArcGIS 10.1 - Notion de Site ArcGIS Server

Après avoir évoqué dans mon précédent article les évolutions liées à l'installation, je vous propose un focus sur la nouvelle architecture d'ArcGIS 10.1 for Server et en particulier sur la notion de site.

La notion de Site ArcGIS Server remplace le modèle SOM-SOC des versions précédentes. Avant la version 10.1, le GIS Server était composé de deux parties distinctes: les server object containers (SOCs) et le server object manager (SOM). Les SOCs hébergeaient les services SIG et le SOM gérait ces services et fournissait le point d'entrée à ces services pour leur utilisation par les applications clientes.

Avec ArcGIS 10.1 for Server, ce modèle SOM-SOC est remplacé par la notion de Site ArcGIS Server. Un Site ArcGIS Server est un déploiement d'une ou plusieurs machines (GIS Servers) qui ont ArcGIS for Server installé et qui fonctionnent ensemble. L'architecture d'un Site 10.1 est ainsi plus robuste car elle minimise les possibilités d'indisponibilité des composants de l'architecture et simplifie grandement la remise en service ou l'ajout d'une machine au sein d'un site lorsque cela est nécessaire.

Que contient un Site ArcGIS Server ?

Un Site ArcGIS Server contient tout d'abord le GIS Server, le moteur qui exécute les services SIG. Il s'accompagne du Config Store (répertoire contenant les fichiers de configuration du Site ArcGIS Server) et des Server Directories (répertoires utilisés pour le fonctionnement des services: arcgisinput, arcgisoutput, arcgiscache,arcgisjobs, …). Le Site ArcGIS Server accède aux données (stockées localement, sur le réseau ou dans les bases de données et Géodatabases Enterprise). Le GIS Server expose une application web pour l'administration (ArcGIS Server manager) et diffuse les services SIG au travers de l'API Rest (et SOAP, et OGC) que le développeur peut découvrir via le Services Directory (le catalogue des services, semblable à celui des versions précédentes). Par défaut, un Site ArcGIS Server est accédé par un port unique, le port 6080.


Notion de Web Adaptor

L'ArcGIS Web Adaptor est un composant optionnel que vous pouvez installer sur votre propre serveur web pour permettre à ArcGIS for Server de travailler avec ce dernier. Ceci permet aux applications clientes d'accéder aux services ArcGIS Server (en Rest, SOAP ou OGC) via votre propre serveur web et de l'intégrer ainsi au modèle de sécurité de ce dernier. Il est recommandé de l'installer lorsque vous souhaitez mettre en place une sécurisation de type "reverse-proxy".  


Le Web Adaptor est également intéressant de l'utiliser pour mettre en place un Site ArcGIS Server constitué de plusieurs machines. Dans ce cas, le Web Adaptor joue également le rôle de répartiteur des requêtes vers les différentes machines disponibles. 


Si vous le souhaitez, il est possible de remplacer le Web Adaptor par une solution logicielle et/ou matérielle de type NLB (Network Load Balancer).


On notera que toutes les machines d'un Site ArcGIS Server exécutent les mêmes services SIG (sauf si vous créez des Clusters).

Notion de Cluster

Un des points importants de cette nouvelle architecture est de pouvoir regrouper certaines machines au sein de votre Site ArcGIS Server pour gérer des Clusters. Ainsi, lors de la publication de vos services SIG, vous pourrez indiquer sur quel cluster ce dernier doit être exécuté. Ceci vous permet de gérer les ressources machines en fonction de l'usage et de la performance souhaités pour vos services. Par exemple, dans le schéma ci-dessous, la machine C est dédiée à l'exécution d'un service de géocodage alors que les machines A et B exécutent des services de géotraitement.




A bientôt pour la suite....

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

1 commentaires :

x. lhomme a dit…

Le Web Adaptor peut il être utilisé pour une ArcGIS 10.0 ?