Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

Exploiter des fichiers GPX dans ArcGIS (2/3)

 

Je poursuis ma série d'articles consacrés à l'exploitation de fichiers GPX dans ArcGIS, en me focalisant aujourd'hui sur l'usage que l'on peut faire de ce type de données dans ArcGIS Desktop.

Importer des fichiers GPX dans ArcMap

Au-delà de la solution proposée dans l'article précédent (exporter un paquetage de couche à partir d'ArcGIS Explorer), il existe des outils efficaces pour importer des fichiers GPX vers une classe d'entités (Shapefile ou Géodatabase). Par exemple l'outil de géotraitement "GPS To Layer" permet de réaliser ce type de conversion, vous le trouverez ici dans le centre de ressources ArcGIS.
Cet outil permet de sélectionner le fichier GPX et de convertir les points (et en option, les traces résultantes) vers des classe d'entités de points (et en option, de lignes).

 

Cet outil peut tout à fait être utilisé dans un modèle de géotraitement ou un script Python pour automatiser le processus sur une série de fichier GPX.

Ci-dessous, un exemple d'affichage des positions GPS dans ArcMap sur un fond de carte composé de la cartographie FranceRaster, de l'ombrage altimétrique InterMap et des courbes de niveaux issus des services web Esri France.





Exploiter la dimension temporelle de vos données GPS 
 
Une fois vos données affichées dans ArcMap, ArcScene ou ArcGlobe, vous allez pouvoir les animer en exploitant l'information de temps associée à chacune des positions. Pour cela, vous devrez tout d'abord modifier les valeurs du champ Date_Time de la couche pour quelles correspondent à des chaîne de date/heure valides en retirant les caractères "T" et "Z" issus de l'import du fichier GPX. Ci-dessous la formule de calcul à appliquer au champ Date_Time pour réaliser cette correction.

Une fois cette opération réalisée, il suffira d'activer le temps dans les propriétés de votre couche de points (ArcGIS 10 uniquement) et de renseigner le champ à utiliser (par exemple ici: Date_Time), l'intervalle du curseur temporel et la date/heure de début et de fin de la période à représenter.


Vous pouvez alors animer la couche grâce au curseur temporel de la carte:

 
Utiliser votre fichier GPX pour simuler un GPS

Les points GPS de votre fichier peuvent être exploités de manière encore plus avancée dans ArcGIS Desktop. En effet, grâce à la barre d'outils GPS d'ArcGIS Desktop, on peut connecter ArcMap directement à un périphérique GPS (via un port COM par exemple) ou alors simuler ce GPS en utilisant une couche de points. La couche de points que l'on vient d'importer à partir du fichier GPX peut typiquement être utilisée pour réaliser cette simulation.


Tout d'abord, vous décocherez la couche de points ainsi que la couche de lignes. Ensuite, vous afficherez la barre d'outils GPS. Dans le menu "GPS > Configuration de la connexion GPS" vous allez pouvoir configurer la connexion pour qu'elle utilise votre couche de points comme source de positions GPS.

 

A partir de ce moment, vous pouvez démarrer le simulateur pour afficher les positions GPS. De nombreuses options d'affichage sont disponibles pour afficherla position courante, les n dernières positions, la trace, les valeurs de vitesse, les valeurs de cap...


Vous pouvez tester par vous même ces différentes fonctionnalités d'ArcMap en téléchargeant cet exemple de fichier GPX.

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

2 commentaires :

Anonyme a dit…

bonjour,
avec la version 931 je ne peux pas faire de ligne avec l'outil GPX to layer (pas option point to line)et vous

Anonyme a dit…

de meme