Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

SIG2008: Session plénière, partie 1

Nous attendions avec impatience cette session plénière que nous avions volontairement souhaité très riche. C'est toujours difficile de mesurer à chaud l'intérêt des 1200 personnes qui ont fait ce matin salle comble dans ce palais des congrès de Versailles. En tout cas, pour Jean-Thomas et moi, ce fut une fois de plus très impressionnant d'enchainer les démonstrations lors de la présentation de Christophe sur les orientations technologiques d'ESRI.

Tout d'abord, j'ai commencé par la présentation désormais traditionnelle de mon top10 des nouveautés d'ArcGIS Desktop en 9.3. Cette année, j'avais décidé de montrer les petites évolutions qui font gagner beaucoup de temps. Les utilisateurs d'ArcMap ou d'ArcCatalog auront probablement relevé qu'ESRI prend en compte de plus en plus leurs remarques sur l'ergonomie et la productivité de l'interface de leur SIG Bureautique préféré. Les évolutions dans les options d'export PDF pour Acrobat 9 semble avoir vraiment intéréssé le plus grand monde !



Ma deuxième démonstration était consacrée à l'intégration d'ArcGIS dans le Web 2.0. Ce qui paraît évident pour ArcGIS Server qui est né avec le Web 2.0 l'ai peut être un peu moins pour ArcGIS Desktop. J'ai donc essayé de montrer à quel point ArcGIS Desktop s'intègre lui aussi au Web en tant que consommateur de services Web (ArcGIS Online, Virtual Earth, Services Cartosphere entre autres) mais aussi en tant qu'outil de conception de services (ArcGIS Server, OGC, …), de contenus ou de métadonnées publiables directement sur le Web (PDF Spatial, KML, …).


La démo 3D Analyst de Jean-Thomas restera probablement une des démos les plus intéressantes de la matinée car elle montre ce qui sera un des axes importants dans l'évolution du SIG de demain. La 3D dans le SIG n'est plus un gadget pour faire de beaux rendus et de belles animations (même en très haute résolution, merci au passage à Virtuel City). Jean-Thomas nous a montré l'intérêt de mettre des données 3D texturées dans une Géodatabase pour tirer profit de la base de données tout en intégrant la plus value apportée par la troisième dimension. Nul doute que les évolutions d'ArcGIS 9.3 dans les fonctions d'analyse 3D ne sont qu'un début.



Nous avons ensuite présenté la nouvelle version d'ArcLogistics. La solution d'optimisation de tournée d'ESRI connait une évolution très significative en 9.3 en s'intégrant complètement au socle technologique d'ArcGIS (ArcObjects) et permettant ainsi une interface plus direct avec les outils. En ces temps d'augmentation des coûts de carburants, Jean-Thomas a démontrer qu'en utilisant cet outil, l'optimisation de flottes de transports, de services de ramassages scolaires ou encore d'interventions de techniciens de maintenance sur le terrain pouvait très facilement se traduire en retour sur investissement non négligeable même à l'échelle d'une PME.




La démo suivante avait pour but de démontrer les capacités de la nouvelle API Flex d'ArcGIS Server à créer des interfaces riches mais également d'illustrer la notion de "Fusion Center" développée par Christophe durant sa présentation. Les "Fusion Center" sont des applications qui permettent de fédérées une série de flux d'information d'origines diverses dans une interface unifiée pour permettre un suivi opérationnel du territoire que l'on gère. Clairement, c'est la démo la plus flashy (sans jeu de mots) que j'ai réalisé depuis que je présente des applications web. Très remarquée durant cette plénière je serais étonné de ne pas être questionné en détails sur les conditions de développement de cette application pendant le repas ce midi, ce soir et probablement aussi demain !




A suivre la suite du résumé de la session plénière...

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

1 commentaires :

Yann a dit…

Justement, à propos du flashy et bluffant "Fusion Center", j'attends patiemment la mise en ligne de la maquette que tu m'as annoncée pour les prochaines semaines ;-)
Je vous l'ai déjà dit à toi et à JT, je le réécris sur ArcOrama, vos démos ont démontré la puissance, la maturité et l'ouverture visionnaire des produits ESRI. Cet éditeur devrait demeurer le leader mondial pour encore quelques années...
A bientôt,