21 août 2014

Mise à jour d'ArcGIS Online - Août 2014

Depuis quelques heures, une nouvelle version d'ArcGIS Online a été déployée. Il s'agit d'une mise à jour mineure apportant néanmoins une nouvelle fonctionnalité concernant la gestion des champs dans les tables attributaires des services d'entités.

Ajouter, supprimer et calculer des champs

Vous pouvez désormais ajouter et supprimer des champs dans la table attributaire des couches d'un service d'entités hébergé sur ArcGIS Online. Vous pouvez également appliquer une expression pour calculer l'ensemble des valeurs d'un champ. Pour pouvoir réaliser ces opérations, vous devez être l'auteur du service d'entités ou être un administrateur du portail.
       
Pour ajouter un champ, il suffira d'afficher la table attributaire de la couche puis d'exécuter la commande "Ajouter un champ" depuis le menu "Options de la table".


Vous indiquerez alors le nom, l'alias, le type, la longueur et la valeur par défaut pour ce nouveau champ. 


Après avoir cliqué sur le bouton "Ajouter un nouveau champ", ce dernier est ajouté dans la table. 

Pour supprimer un champ, il suffira de cliquer sur ce champ puis d'exécuter la commande "Supprimer". Après avoir confirmer la suppression, cette dernière ne peut être annulée.


Pour calculer les valeurs d'un champ, il suffira de cliquer sur ce champ puis d'exécuter la commande "Calculer".


La boîte de dialogue "Générateur d'expressions" apparait alors pour vous permettre de définir l'expression de calcul souhaitée. Cette expression peut contenir une simple valeur (une chaîne de caractères, une date ou un nombre, selon le type de votre champ).

Cette expression peut être plus évoluée en faisant appel à des opérations spécifiques (sur des chaînes de caractères, sur des dates, sur des nombres) et/ou utiliser les valeurs des autres champs de la table.

 

Pour mémoire, ces opérations (comme les autres opérations de mise à jour de données) ne consomment aucun crédit.

20 août 2014

Conseils & Astuces ArcGIS Online - N°18

 N° 18 - Ajouter automatiquement des membres à votre organisation

Si vous êtes administrateur d'un portail ArcGIS Online, vous pouvez ajouter des membres à votre organisation de manière automatique, c'est à dire sans passer par l'envoie d'une invitation par email. Cela peut être intéressant dans différents cas, par exemple pour provisionner des utilisateurs qui n'existent pas encore physiquement dans l'organisation ou encore pour ajouter des membres qui n'ont pas d'adresse email (des collégiens, des lycéens, ...).

Voici la démarche à suivre:

  1. Ouvrir l'interface d'administration d'ArcGIS Online en vous plaçant sur l'onglet "Organisation. Cliquer ensuite sur "Inviter des membres"


  2. Choisissez ensuite l'option "Ajoutez des membres maintenant sans envoyer de message électronique"
     

     
  3. Saisir ensuite les informations relative à ce membre (prénom, nom, nom d'utilisateur, rôle, ...). Vous pouvez également charger un fichier CSV si vous avez un nombre important de membres à ajouter.
     


    A cette étape, vous prendrez garde à noter les noms d'utilisateurs et les mots de passe des membres créés pour les transmettre à l'utilisateurs. Le mot de passe saisi ici est temporaire et sera changé par l'utilisateur lors de sa première connexion.

    L'adresse email que vous saisissez ici ne sera pas utilisé pour l'envoi de l'invitation (aucune invitation n'étant envoyée). Il sera utiliser uniquement pour envoyer des informations clés concernant le compte (modification du profil, récupération de mot de passe oublié, ...)
     
  4. Il ne vous reste plus qu'à contrôler les informations de chaque compte avant de finaliser leur création en cliquant sur le bouton "Ajouter des membres".
     

     
  5. Il ne vous reste plus qu'à transmettre à chaque utilisateur les informations de connexion ainsi que l'URL d'accès au portail de votre organisation.
Pour plus d'information vous pouvez consulter la page de documentation suivante ou regarder cette vidéo (en anglais).


Bonne route sur ArcGIS Online !

 Pour retrouvez l'ensemble des Conseils & Astuces ArcGIS Online, cliquez sur ce lien 

19 août 2014

Cartographier les vents avec l'API JavaScript ArcGIS

La multiplication des applications et des modèles d'applications HTML5/JavaScript ArcGIS ainsi que l'arrivée prochaine du générateur d'application ArcGIS Web AppBuilder le démontrent, l'API JavaScript ArcGIS est la plus mature et la plus complète du marché pour construire des applications web cartographiques. Exploitant les capacités offertes par HTML 5 (canvas, svg, ...), elle propose des fonctionnalités de rendu cartographique avancées qui vont encore s'accélérer en fin d'année avec la version 4.0 et l'arrivée de la 3D sans plug-in. 


Il y a quelques mois, Esri à publier un exemple de code intéressant illustrant les capacités de rendus d'HTML 5 utilisées avec l'API JavaScript ArcGIS. Il s'agissait de cartographier les conditions de vent à la surface de la terre en présentant un rendu dynamique facilitant la lecture des directions et des vitesses de ces vents. 

Basé sur l'idée d'utiliser les capacités de rendu coté-client d'HTML 5, le projet de librairie Open-Source Wind-JS d'Esri est reparti du projet Open-Source Earth pour le rendre utilisable plus simplement dans différents frameworks de web mapping dont l'API JavaScript ArcGIS. 



Comment ça marche ?

Le code de cette librairie n'est rien d'autre que du code JavaScript exploitant un "canvas" et en particulier les possibilités de manipulation des pixels offertes par ce type d'élément d'HTML 5. Les données sont issues du Global Forecast System fournissant des jeux de données météo sur l'ensemble du monde via un format maillé (GRIB2). Ces données maillées sont préalablement converties en JSON avant d'être lues par la classe JavaScript Windy qui, en fonction de l'étendue courante de la carte, utilisent la grille de données pour en générer dynamiquement une surface continue et "lissée" à l'aide de la méthode d'interpolation bilinéaire. Une fois que cette surface des vents est générée, une fonction place de manière aléatoire des "particules" sur le canvas HTML 5. Ces "particules" sont ensuite mise en mouvement selon la direction et la vitesse correspondant à la cellule de la surface des vents dans laquelle elles se trouvent. En appliquant un dégradé de couleur à chaque "particule" en fonction de la vitesse, la vélocité des vents est visuellement renforcée.

Pour plus d'information, le projet Wind-JS se trouve sur le GitHub d'Esri. La page du projet décrit les dépendances et les projets utilisés par Esri pour développer cette librairie.


17 août 2014

En bref cette semaine...

Comme chaque semaine, je vous propose un résumé de l'actualité liée aux technologies et à la communauté des utilisateurs Esri. Comme vous le constaterez, en cette période estivale, ces brèves sont plus réduites que d'habitude.

  • La Ville de Paris vient de mettre en ligne une cartographie interactive du cadastre solaire. Réalisées à l'aide d'ArcGIS Server et de l'API ArcGIS for Flex, cette dernière permet de connaitre le potentiel d'énergie solaire pouvant être reçu par chaque bâtiment de la capitale.


     
  • La carte topographique mondiale ArcGIS réalisée et diffusée par Esri sur la plateforme ArcGIS Online est désormais disponible sur le Géoportail de l'IGN.


     
  • En fin d'année, la version 10.3 d'ArcGIS sera disponible. Il s'agira d'une version majeure avec de très nombreuses nouveautés aussi bien pour ArcGIS Online, pour les Apps, ArcGIS Server, Portal for ArcGIS mais aussi pour ArcGIS Desktop. En effet, au delà de l'arrivée de la nouvelle application ArcGIS Pro, les applications existantes (ArcMap, ArcScene, ArcGlobe) vont continuer d'évoluer notamment autour de la gestion et de la représentation de données dimensionnelles via le support de nouveaux formats scientifiques. Cet article du blog ArcGIS donne quelques pistes et une démonstration (de la UC 2014) concernant ces innovations.

     
     
  • Esri vient de publier le patch "Utilities and Telecom Update 1" pour ArcGIS 10.2.1 adressant différents problèmes relatifs aux workflows de mise à jour de Géodatabases versionnées ou répliquées et à la gestion des réseaux géométriques. Plus d'information sur cette page.
     
  • Quels livres lit-on à Montréal ? Cette application web ArcGIS Online tente de répondre à la question en cartographiant les informations issues des catalogues numériques des différentes bibliothèques de la ville. Un exemple intéressant de l'Open Data dans le domaine culturel, à découvrir dans cet article.


     
  • Pour les plus anciens utilisateurs (dont je fais partie), le site web d'Esri a 20 ans cette année. En 1994, la page d'accueil avait ce look:



Bon dimanche...

16 août 2014

Le samedi, c'est Map Story !

Copyright: 20minutes.fr
Ceal fait l'actualité depuis plusieurs mois maintenant et plus particulièrement ces dernières semaines, le virus Ebola est de retour en Afrique de l'Ouest (bien qu'il n'est jamais totalement disparu). Avec plus de 900 morts depuis le début de l'année 2014 (sur les 1600 cas recensé depuis près de 40 ans). La propagation de l'épidémie semble donc être la plus sévère de ces 4 décennies à tel point qu'il y a une semaine, l'OMS déclarait une "urgence de santé publique de portée mondiale". Le virus Ebola est apparu en 1976 dans le nord de la République Démocratique du Congo près d'une rivière dont il porte d'ailleurs le nom.

J'ai donc retenu cette semaine une Story Map réalisée par mes collègues d'Esri UK et parue dans The Guardian. Cette dernière retrace l'historique de ce virus, de son apparition à la localisation des cas les plus récents.


D'un point de vue technique, cette Story Map a été réalisée avec ArcGIS Online et le modèle d'application "Map Journal".