27 novembre 2014

Conseils & Astuces ArcGIS Online - N°27

 N° 27 - Modifier le schéma d'un service d'entités hébergé sur ArcGIS Online

Une des fonctionnalités clé de la plateforme ArcGIS Online est de permettre aux utilisateurs de publier leur tables et leur couches SIG en tant que services hébergés sur la plateforme de Cloud d'Esri.  Lorsque vous avez publié un tel service d'entités (feature service), il peut arriver que vous ayez besoin de modifier certaines caractéristique du schéma de ces couches ou des ces tables comme par exemple: ajouter/modifier/supprimer un champ, un nom d'alias, une valeur par défaut, un domaine de valeurs, un modèle d'entité... Une solution consiste à supprimer le service puis à republier le service d'entité, mais il y a plus simple et plus rapide. Je vous propose de voir la démarche à suivre.

Accéder à la page d'administration de votre service d'entités

Pour pouvoir modifier le schéma d'une couche ou d'une table d'un service d'entités, il faut tout d'abord accéder à la page d'administration de votre service. Celle-ci n'est accessible que si vous vous authentifiez avec le compte ArcGIs Online qui est propriétaire de ce service.

  1. Commencez par vous connecter à votre portail ArcGIS Online (en cochant l'option "Rester Connecté").
     

        
  2. Après vous être connecté, identifiez dans vos contenus le service d'entités à modifier puis affichez les détails de l'élément.
       

        
  3. Cliquez ensuite sur la couche ou la table à modifier puis sur la commande "URL du service"
     

       
  4. Dans l'URL du service, ajoutez "/admin/" entre "/rest/" et "/services/" pour basculer dans l'interface d'administration. Aucun token n'est demandé car ce dernier a été transmis implicitement par votre navigateur du fait du choix de l'option "Rester connecté".
     

    La page est quasiment identique, mais elle propose désormais l'accès à des opérations d'administration et en particulier l'opération "Update Definition".
      
Modifier la définition des champs de votre couche (ou table)

  1. Cliquez sur la commande "Update Definition" se trouvant en bas de la page.
     
    La description JSON de la couche s'affiche alors dans une zone de texte que vous allez pouvoir modifier. Il est recommandé de faire une copie de ce contenu (vers un fichier texte par exemple) pour la ré-appliquer en cas d'erreur.
   
 

Exemple 1: Modifier l'alias d'un champ

  1. Admettons que vous souhaitiez modifier le nom d'alias du champ "DATE_INSPECTION" pour mettre le libellé "DATE D'INSPECTION". Identifiez la définition de ce champ puis modifiez la propriété "alias" comme ceci:
     

       
  2. Avant de valider vos modifications, il vous faudra également modifier la valeur de la propriété "lastEditDate" en mettant la valeur "null" comme ceci:
     

        
Cliquez maintenant sur le bouton "Update Layer Definition" pour valider vos modifications. La description de la couche doit maintenant refléter ce nouveau nom d'alias.
 

Exemple 2: Ajouter un domaine de valeur sur un champ

  1. Admettons que pour cette couche, je souhaite associé un domaine avec 3 valeurs pour le champ "POSITION".
     

      
  2. En procédant de la même manière que précédemment, à l'aide de la chaîne JSON suivante, je peux définir la propriété "Domain" de mon champ "POSITION".
     

     
    Vous remarquerez également que l'on a spécifié une valeur par défaut pour le champ en spécifiant une valeur pour la propriété "defaultValue".
  3. Avant de valider vos modifications, vous n'oublierez pas de modifier la valeur de la propriété "lastEditDate" en mettant la valeur "null".
      
  4. Dorénavant, après validation de mes modifications, les utilisateurs de la couche disposeront d'une liste de 3 valeurs (et 3 libellés) pour ce champ dans toutes les applications permettant la consultation ou la mise à jour de ces données.
     


Exemple 3: Ajouter un nouveau champ

  1. Admettons maintenant que vous souhaitiez ajouter un nouveau champ dans votre couche.
      
  2. Il suffira de procéder de la même manière que précédemment en identifiant la zone de texte décrivant les champs de la couche puis en ajoutant la description JSON d'un champ comme dans l'exemple ci-dessous:
     

     
    Nous rajoutons ici un champ "ETAT_EQUIPEMENT" en précisant son nom, son alias, son type, sa longueur, sa valeur par défaut...
     
  3. Avant de valider vos modifications, vous n'oublierez pas de modifier la valeur de la propriété "lastEditDate" en mettant la valeur "null". 


Remarque:

Pour supprimer un champ, il suffira de retirer la partie de la chaîne JSON qui décrit ce champ. Vous noterez toutefois que les champs réservés (comme "OBJECTID" par exemple), ne peuvent être supprimés.


Bonne route sur ArcGIS Online !

 Pour retrouvez l'ensemble des Conseils & Astuces ArcGIS Online, cliquez sur ce lien

Aperçus de quelques modèles de Story Maps à venir

Mes collègues d'Esri ont récemment mis en ligne, sur le site web consacré aux Story Maps, de nouvelles narrations cartographiques qui illustre certains des futurs modèles de Story Maps qui seront mis à disposition des utilisateurs dans les prochains mois. 

Vous remarquerez tout d'abord la Story Maps "Geography Bee: Global Gallery of Pollinators" qui utilise le contexte géographique pour présenter une collection assez spectaculaire de photos d'abeilles issues des bibliothèques d'images de l'USGS (que vous retrouverez notamment ici sur Flickr). 

  
Cette Story Map est également intéressante car elle est un prototype de ce que devraient être les nouvelles options de mise en page du modèle de Story Map "Map Tour" que vous utilisez déjà largement aujourd'hui. Ces nouvelles options devraient être intégrées rapidement et vous pourrez les utilisez sur vosStory Maps existantes.
  
Un autre exemple de Story Maps: "Exploring the Chesapeake", est également un Map Tour exploitant ces nouvelles options de mise en page.
  
   
Une autre Story Maps "Share Your View" a également été ajoutée pour permettre aux utilisateurs de partager, à travers une carte, les paysages qu'ils aperçoivent depuis leur fenêtre. Cette nouvelle Story Map préfigure ce qui pourrait devenir, dans les prochains mois, un modèle de Story Map "Crowdsourcing" où chaque utilisateur pourra ajouter, de manière collaborative, des informations via une carte. 
D'autres évolutions sont également à prévoir sur d'autres modèles d'application d'ArcGIS Online comme par exemple sur le modèle "GeoForm", nous en reparlerons bientôt avec la sortie de la mise à jour de décembre d'ArcGIS Online.
So, stay tunes !

25 novembre 2014

La version 3.7 de l'API et du Viewer ArcGIS for Flex est disponible

La version version 3.7 de l'API ArcGIS for Flex et d'ArcGIS Viewer for Flex est disponible depuis aujourd'hui. Cette nouvelle version intègre des améliorations demandées par les développeurs et quelques corrections de bugs qui restaient à la fois dans l'API et le Viewer. Celle-ci introduit également le support d'OAuth dans Portal for ArcGIS 10.3 (qui sortira dans quelques semaines).



Améliorations et corrections sur l'API

  • Une propriété supportsOAuth est désormais exposée sur l'objet PortalInfo
  • Le niveau 19 du fond de carte OpenStreetMap peut maintenant être affiché
  • Correction du NIM099505 – Fixed an issue where the Attribute Table didn’t show the domain from the feature type.
  • Correction du NIM102867 – Corrected the problem where binding directions options fails; however, using action script to create and set direction options succeeds.
  • Correction du NIM101995 – The style specified in the InfoWindow label is now honored in the sample application.
  • Correction du NIM102756 – Fixed an issue where legend labels did not print. This was handled by including the Name property for dynamic layers.
  • Correction du problème lié à l'impossibilité d'imprimer les services d'imagerie sécurisés par token.
  • ...

La liste complète des évolutions apportées à l'API Flex se trouve ici.

Améliorations et corrections sur le Viewer (et le Builder)

  • Ajout du support d'OAuth pour l'authentification sur Portal for ArcGIS 10.3.
  • Correction du problème empêchant ma fermeture du Builder depuis la page d'authentification.
  • Correction du problème de disparition du curseur lors de la sélection de la Web Map.
  • Ajout de la possibilité de définir un copyright via la boîte de dialogue "Configuration de la couche".
  • Le nom de l'application peut désormais contenir le caractère "." dans l'URL.
  • Correction du NIM103414 – Fixed an issue where the draw widget showed incorrect measurements or alters the measurement for the last drawn polygon.
  • Correction du problème lié à la non utilisation de la largeur et de la hauteur définies dans les paramètres de certains widgets.
  • L'objet MapSwitcher est désormais "à l'écoute" de l'événement AppEvent.BASEMAP_SWITCH.
  • Il est désormais possible de définir des tooltips en utilisant la méthode setMapAction.
  • Le Viewer fournit maintenant plus d'informations sur les causes d'erreur des tâches de géotraitements.
  • Correction du problème lié au paramètre de culture restant bloqué sur "en-US" pour le fond de carte Bing Maps.
  • ...

La liste complète des évolutions apportées au Viewer et au Builder Flex se trouve ici.


Bien que l'API et le Viewer Flex soient en phase mature et toujours supportés par Esri, il est recommandé aux développeurs Flex d'envisager, pour leurs nouvelles applications, l'API ArcGIS for JavaScript/HTML5 et Web AppBuilder for ArcGIS (qui propose des widgets équivalents à ceux du Builder Flex). Selon les besoins, vous pouvez également envisager de nouveau mode de déploiement en utilisant les SDK natifs ArcGIS Runtime (iOS, Android, Windows, Linux, MacOS,...).

Esri Maps for Salesforce est disponible

Depuis quelques jours, Esri a mis en ligne la première version d'Esri Maps for Salesforce, une solution basée sur ArcGIS Online qui permet d'ajouter des capacités de cartographie et d'analyse spatiale au CRM en ligne Salesforce. Comme pour Esri Maps for Microsoft Dynamics CRM, Esri Maps for Salesforce permet la création de vues géospatiales sur les données de CRM de votre organisation via des cartes interactives incluant des données Salesforce et des services ArcGIS, tout cela en restant dans l'environnement de votre CRM.


Esri Maps for Salesforce fonctionne directement avec votre portail ArcGIS Online pour vous donner accès à vos contenus cartographiques (fonds de cartes, données géographiques, géocodages, calcul d'itinéraires, analyse spatiale, ...) dans Salesforce afin de compléter et d'améliorer la compréhension de vos données de CRM (vos comptes, vos contacts, vos prospects, vos leads, ...).

Esri Maps for Salesforce vous permettra de:

  • Découvrir des tendances et des phénomènes que vos diagrammes et vos tableaux ne font pas apparaitre grace à une approche géographique.
  • De répondre à des questions stratégiques et commerciales à l'aide de requêtes et d'analyses spatiales.
  • Bénéficier de la richesse des contenus et des fonctionnalités de la plateforme géospatiale d'Esri en restant dans l'environnement Salesforce.
Afficher vos objets Salesforce sur des cartes
Intégrer une approche géographique dans vos tableaux de bord


Les fonctionnalités proposées par Esri Maps for Salesforce sont les suivantes:
  • Visualiser tous les objets standards ou personnalisés de Salesforce sur des cartes.
  • Afficher dans Salesforce tous les objets standards ou personnalisés en les identifiant sur une carte.
  • Calculer des parcours routiers optimisés pour organiser vos visites.
  • Réaliser des recherches d'objets Salesforces à partir de critères de proximités.
  • Analyser la localisation et le voisinage de vos objets Salesforce en les enrichissant avec des milliers de variables sociaux-éco-démographiques.
  • Exploiter les capacités de géocodage mondial d'ArcGIS Online (plus de 100 pays) ou vos propres systèmes de géolocalisation pour localiser géographiquement vos objets Salesforce.
  • Afficher sur vos cartes, dans Salesforce, les données géographiques (sectorisation commerciales, découpages administratifs, données métiers, ...) de votre organisation à partir des contenus de votre portail ArcGIS.



Esri Maps for Salesforce est disponible dès maintenant depuis le Marketplace ArcGIS. Pour installer cette solution, rendez-vous sur la page d'Esri Maps for Salesforce sur le Marketplace ArcGIS puis authentifiez vous avec votre compte ArcGIS Online.


Cliquez ensuite sur le bouton "Afficher l'élément" puis sur le bouton "Ouvrir" pour afficher l'application.


L'installateur de Package Salesforce se lance alors automatiquement. Vous devez disposer des droits Salesforce nécessaires pour poursuivre l'installation dans l'instance Salesforce de votre organisation.



Esri Maps for Salesforce est supportée pour les éditions Salesforce Enterprise, Performance, Unlimited, Sandbox, et Developer.

Pour plus d'information sur l'installation d'Esri Maps for Salesforce, se reporter à la documentation en ligne.

24 novembre 2014

Conseils & Astuces ArcGIS Online - N°26

 N° 26 - Un outil pour vous aidez à gérer et optimiser vos balises

Comme je l'ai évoqué dans un précédent article (Conseils & Astuces ArcGIS Online - n°25), les balises que vous associez à chacun de vos contenus jouent un rôle important pour la recherche et la découverte des ressources publiées sur votre portail ArcGIS Online. Ainsi, leur optimisation et leur maintenance est un aspect important de l'administration de votre portail. Au delà des pistes déjà évoqués précédemment, il existe un outil très intéressant qui vous aidera dans ces tâches d'administration comme par exemple la recherche de problème orthographiques, l'ajout ou la suppression par lot d'une balise, le remplacement par lot d'une balise par une autre, ...


John Grayson, un de mes collègues d'Esri, a récemment publié en Open Source sur GitHub, l'application ArcGIS Item Information. Cette application propose, entre autres, des fonctionnalités puissantes pour la gestion de vos balises. Elle est accessible en ligne à partir de ce serveur d'Esri. Je vous propose de voir les fonctions les plus intéressantes pour la gestion des balises.

  1. Lancer l'application à partir de cette localisation (ou après l'avoir installé sur vos propres serveurs si vous souhaitez la personnaliser).
        
  2. Authentifiez-vous avec votre compte et votre mot de passe. Si votre compte dispose des privilèges "Administrateur" vous pourrez accéder et gérer l'ensemble des balises de tous les contenus du portail.


      
  3. Cliquer ensuite sur la catégorie "Tags".
     


      
  4. Sélectionner la balise que vous souhaitez modifier. Automatiquement, l'application liste les différents éléments portant cette balise. Vous pouvez alors modifier la balise pour un des éléments ou pour tous les éléments en même temps.
     

       
  5. Cliquer sur l'option "Tag Editor" pour activer les fonctionnalités de modification des balises. Sélectionner ensuite les éléments pour lesquels vous souhaitez modifier la balise.


       
  6. Cliquer ensuite sur "Replace Tag" pour remplacer le libellé actuel de la balise par un autre. Dans cet exemple, l'orthographe de "Evenement" sera remplacée par "Evènement".


        
  7. Cliquer sur "Replace"
 
Cette application est fournie de manière gracieuse par Esri mais ne constitue pas un produit ou un composant officiel de la plateforme ArcGIS Online. Vous devez donc savoir que:
  • le code n'est pas supporté et des bugs peuvent être constatés (vous pouvez les faire remonter via le projet sur GitHub)
  • l'application étant hébergée sur un serveur de démonstration, ce dernier peut être arrêté ou indisponible temporairement sans avertissement préalable
  • pour les organisations disposant d'énormément d'éléments (plusieurs milliers), la recherche de balises en tant qu'administrateur peut parfois être un peu lente
  • l'application peut être amenée à évoluer à tout moment et des fonctionnalités peuvent apparaitre ou disparaitre (consulter les pages de documentation du projet sur GitHub).


Bonne route sur ArcGIS Online !

 Pour retrouvez l'ensemble des Conseils & Astuces ArcGIS Online, cliquez sur ce lien