Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

Un nouveau tableau de bord plus complet et plus détaillé pour suivre l'épidémie du Covid-19

  
Quand nous avons réalisé ce premier tableau de bord pour le suivi des cas et des décès du Codiv-19 il y a deux semaines, nous n'avions pas imaginé qu'il serait vu plus d'un million de fois chaque jour et repris sur autant de sites. Supporter une telle charge à un coût aussi dérisoire (1.5 crédits pour les 2 semaines) sont deux avantages importants d'une plateforme comme ArcGIS Online. 
  
Il y a deux semaines encore, nous n'avions pas imaginé non plus que le sujet du Coronavirus continuerait à occuper une large partie de mes journées. Parmi les différents applications que nous réalisons actuellement pour nos propres besoins ou pour aider nos utilisateurs dans la gestion de la crise, je voulais vous signaler ce nouveau tableau de bord présentant pour la première fois des données départements sur l'évolution de l'épidémie.
    
     
J'ai réalisé ce tableau de bord à partir d'un nouveau jeu de données de Santé Publique France disponible en Open Data depuis week-end et largement enrichi hier. Téléchargeable depuis le portail data.gouv.fr, il contient notamment les nombres de patients hospitalisés, placés en réanimation ou décédés du Covid-19. Pour la première fois, un décompte des personnes de retour à leur domicile est proposé. On notera également une analyse de la répartition des hospitalisations par tranches d'âges ainsi qu'une répartition (hospitalisations et décès) par sexe. Le jeu de données offre aussi l'avantage d'être consolidé à l'échelle des départements.

Enfin, pour mieux comprendre l'évolution dans le temps et dans l'espace, le tableau de bord permet un filtrage sur la date et sur le département, avec certains indicateurs dynamiques associés.

  
Techniquement, l'intégration des données est automatisée à l'aide d'une série de géotraitements ArcGIS Pro intégrant et synthétisant ces données dans une Géodatabase qui, quotidiennement, est publiée pour mettre à jour un service d'entités hébergé sur ArcGIS Online.  La carte web et le tableau de bord ont été réalisés avec Operations Dashboard for ArcGIS.
    
Si vous avez besoin d'assistance pour la création d'applications de statistiques, d'inventaire de ressources, d'analyse sanitaire ou économique, d'applications solidaires ou collaboratives, ... n'hésitez pas à revenir vers moi ou vers n'importe qui chez Esri France pour solliciter de l'aide. La solidarité en ces moments difficiles est la seule voie possible.
     
Prenez soin de vous et de vos proches...
   

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

3 commentaires :

Christophe LEFERT a dit…

Bonjour Gaëtan,

Très bonne idée. Bravo !
Il semble par contre que le nouveau lien (https://www.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/0d6cdba8b0504214900e772da07c76ae) ne soit pas accessible au public
CL

Gaëtan Lavenu a dit…

Effectivement, une petite erreur de manip au moment de la publication de la version finale. C'est corrigé.

Nicolas M a dit…

Bonjour Monsieur,
Merci pour votre travail très utile. Plusieurs suggestions :
- Je regrette beaucoup une donnée présente dans l'interface précédente (bleue) : le graphique des "nouveaux cas confirmés" quotidiens, disponible pour la France et par département. Il me semble que c'est elle qui donne la meilleure idée (et les espoirs, bientôt) du freinage des contaminations, quand elles cesseront leur hausse exponentielle.
C'est ce que font vos collègues ici en bas à droite "Daily increase"
https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6
- (Pourquoi ne pas rappeler discrètement d'ailleurs le nombre de cas confirmés total, même si c'est le chiffre le plus cité, le plus anxiogène et pas le plus pertinent ?)
- De même, comparer sur le même graphique (ou un autre) cette courbe avec celle des "nouveaux cas rétablis" (différents des "retours au domicile", puisque tous les cas confirmés n'ont pas été hospitalisés) donnerait la vision claire du ou des jours où ces courbes se croiseront, donc que la maladie reculera.
- Une petite explicitation de détail encore : même si on peut le vérifier avec le chiffre en haut à gauche, peut-être est-ce utile d'ajouter sur le graphique jaune "Patients ACTUELLEMENT hospitalisés pour Covid-19". Et pourquoi pas sur une autre courbe les "actuellement en réanimation", tant l'enjeu est crucial, avec les 5000 + X lits de réa disponibles.
Merci beaucoup, bonne continuation.