Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

L'API ArcGIS for JavaScript 4.3 est disponible


Conformément au plan d'évolution annoncé en mai 2016 lors de la sortie de la première version 4.0 de la nouvelle génération de l'API ArcGIS for JavaScript, Esri poursuit une road map au rythme soutenu pour faire converger, en termes de fonctionnalités, la génération 4.x avec la génération 3.x. Ceci devrait être effectif d'ici la fin de l'année 2017. En attendant, ces avancées arrivent progressivement avec une version 4.3 disponible depuis quelques jours. Je vous propose de passez en revue les principales évolutions de cette mise à jour.
  

Améliorations sur les couches d'entités

Avant cette version, l'affichage des couches d'entités (FeatureLayer) en 2D a été amélioré pour permettre un chargement et un affichage plus rapide des entités. La stratégie d'interrogation des servies a été revu pour donner la priorité aux entités situées au centre de la carte. Voir cet exemple de carte web contenant plus de 30 000 entités surfaciques.


Vous pouvez désormais ajouter, mettre à jour ou supprimer les entités d'une couche d'entités par le code. Cette version est la première étape dans le support complet des outils de mise à jour tels qu'ils existent dans la version 3.x (qui propose notamment le widget de mise à jour). Cet exemple montre comment vous pouvez ajouter ou supprimer des entités dans un service d'entités et comment modifier les attributs en développant vos propres outils de mise à jour. L'exemple montre également l'usage du widget Expand dont les développeurs pourront faire un usage des plus intéressant.



Amélioration du framework widget

En version 4.2, un framework de widget a été introduit pour permettre à Esri et aux développeurs de développer des widgets extensibles et homogènes dans toute l'api 4.x. Les premières implémentations sont les widgets LayerList et Print. Dans cette version 4.3, les widgets Attribution, BasemapToggle, Compass, Home, Locate, NavigationToggle, Track et Zoom ont été mis à jour vers ce nouveau framework.

 
 
Filtrer et interroger des couches de scènes

Les visualisations 3D constituent des formes d'immersion qui peuvent révéler des tendances ou des phénomènes dans vos données. Il ne faut donc pas hésiter à les utiliser dans une application en utilisant notamment des filtrages et des requêtes sur vos couches de scènes pour améliorer ces visualisations.
 

Par exemple, vous pouvez utiliser ces capacités de filtrage pour afficher un sous-ensemble d'éléments dans un bâtiments. L'exemple suivant utilise ce mécanisme de filtrage pour afficher les différents étages d'un bâtiment du campus d'Esri à Redlands en Californie.


En complément des capacités de filtrage des couches de scènes, il est également possible de déterminer l'étendue 3D d'une entité 3D en particulier et d'obtenir ses informations attributaires. Par exemple, cette application illustre cette fonctionnalité de requête pour la récupération des attributs d'un bâtiment y compris son étendue ce qui permet de se cadrer dessus.


De nouvelles ressources pour les symboles 2D et 3D

Une page d'aide Esri Web Style Symbols a été ajoutée pour décrire l'usage de la classe WebStyleSymbols incluant également les symboles sur les objets 3D. Le nouveau Playground aidera également les développeurs à concevoir et à tester des symboles en leur proposant d'interagir visuellement avec les propriétés des symboles.

  
Une fois le symbole finalisé, le développeur peut récupérer le code généré pour l'insérer dans son application personnalisée.

Pour plus de détails sur les l'ensemble des évolutions de cette version 4.3, vous pouvez consulter cette page.

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article: