Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

Esri Developer Summit 2013 : la perspective de David Jonglez



Une fois n'est pas coutume, arcOrama va donner la parole à un invité pour le temps d'un article. David Jonglez (@djonglez) vient de rejoindre Esri France et il a pu se joindre aux 15 personnes du staff Esri France et aux 35 clients et partenaires présents à Palm Springs il y a 2 semaines pour le Developer Summit Esri 2013. Il y a pire pour entamer une collaboration... David a plus de 10 ans d'expérience dans le domaine de l'Information Géographique et était jusqu'il y a peu Directeur du Centre d'Excellence SIG de CapGemini. Il rejoint Esri France pour prendre en charge le Business Development de l'entreprise. David nous donne dans cet article sa vision synthétique du Developer Summit, des annonces d'Esri ainsi que de la stratégie de l'éditeur, une vision pas tout à fait de l'intérieur mais plus seulement extérieure...



"Le Developer Summit Esri vient de se terminer. Le temps de l’analyse et de la synthèse est ainsi venu.
Cette édition 2013 a été particulièrement riche et marque sans aucun doute un tournant majeur pour Esri. Sans pour autant parler de révolution, puisque ces évolutions s’inscrivent dans la durée et ont été soigneusement préparées et régulièrement promues auprès des partenaires et utilisateurs d’ArcGIS, 2013 est néanmoins marqués par un « shift » majeur sur un triptyque technologique, économique et culturel.

“ArcGIS as a plateform”

Dans la continuité des annonces réalisées aux Developer Summit 2011 et 2012, la plateforme ArcGIS Online et son offre jumelle “sur site”, Portal for ArcGIS, s’étoffent en fonctionnalités et sont devenues l’un des axes principaux de la stratégie produit d'Esri.

Pour ce faire, Esri a entrepris depuis quelques années une urbanisation de ses solutions (version 10 et 10.1, Runtime, APIs, sécurité …) pour donner naissance à une plateforme robuste, performante et ouverte, intégrant progressivement de nouvelles briques répondant à de nouveaux usages (Location Intelligence, BigData, GeoEvent/GeoTrigger, …). Esri complète ainsi sa gamme avec notamment de nouveaux connecteurs pour les principaux produits de Business Intelligence du marché. Après Cognos, c’est au tour de Microstrategy d’IBM et de Business Object (SAP) de bénéficier de connecteurs à la plateforme ArcGIS. Côté Big Data, Esri a développé un ensemble de composants logiciels libres pour Hadoop permettant à la plateforme ArcGIS d’intégrer des traitements Hadoop dans des géotraitements, mais aussi d’étendre Hadoop en apportant la capacité de requête spatiale à Hives. Notons enfin, la toute prochaine intégration dans ArcGIS des technologies de la start-up Geoloqi acquise par Esri au printemps 2012. GeoEvent et GeoTrigger permettent de gérer des flux massif de données de localisation temps réel.

Au-delà de ces évolutions importantes de l’aspect logiciel/fonctionnel de la plateforme ArcGIS, Esri poursuit ses investissements dans les contenus (données images, météorologiques ou encore démographiques mondiales) et a initié une importante démarche autour du développement de solutions métiers (Templates applicatifs) notamment sur les thématiques : collectivités locales, réseaux d’eau/assainissement et défense/sécurité intérieure.

Un nouveau modèle économique pour de nouveaux usages

Suivant cette stratégie produits autour de l’offre ArcGIS Online », Esri propose un modèle de Licence alternatif, basé sur la consommation de crédits, les clients ne payant que pour l’usage qui est fait de la plateforme (Pay per use). La consommation de crédits dépend de deux paramètres, à savoir le nombre d’utilisateurs et la consommation des services exposés sur la plateforme.

Esri lance également un Marketplace pour dynamiser l’offre en solutions applicatives (Apps) autour de sa plateforme. Cette place de marché des applications devrait non seulement faciliter l’accès à des applications métiers « prêtes à l’emploi » par les utilisateurs de la plateforme, mais également fortement dynamiser l’écosystème existant de partenaires Esri, en leur donnant accès à un marché mondial.

Ouverture et agilité, moteurs de l’innovation

L’une des évolutions les plus marquantes est sans aucun doute l’évolution culturelle des équipes Produit d’Esri.

Ce changement s’opère notamment par l’avènement du Social Development au sein des équipes d’Esri ou avec des parties prenantes externes. Le déploiement de Github comme plateforme de développement collaboratif, le développement et la diffusion de composants Open Sources connexes au cœur de la solution ArcGIS (GIS tools for Hadoop par exemple), ou encore l’usage de composants OpenSource pour étendre ses solutions illustrent la volonté de l’éditeur à s’inscrire pleinement dans cette dynamique d’ouverture et d’agilité qu’offre le Social Development.

Un deuxième aspect important de l’évolution culturelle de l’éditeur s’illustre parfaitement à travers l’équipe Geoloqi qui a récemment rejoint Esri et qui est spécialisée dans la conception d’interfaces utilisateur efficaces et performantes. Au-delà de l’innovation portée par leurs concepts de GeoEvent et GeoTrigger, cette équipe prône la simplicité et l’intelligence des interfaces clientes pour faciliter l’usage des applications cartographiques.


Le Developer Summit 2013 aura sans aucun doute marqué la communauté des développeurs et partenaires d’Esri. Esri affirme clairement sa stratégie « Cloud » et confirme son indéniable leadership en complétant son offre d’un grand nombre de nouveautés. Le lancement de sa place de marché d’applications, l’ouverture des composants connexes à son offre et l’enrichissement de ses contenus accentuent ce leadership et l’attractivité de son offre sur un marché qui attire de plus en plus l’intérêt des plus grands éditeurs de l’IT."

David Jonglez

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

2 commentaires :

Anonyme a dit…

Très intéressante synthèse de la part de David. Des innovations technologiques et des évolutions culturelles autour d'une plateforme cohérente et cela tout en douceur comme Esri sait le faire depuis quelques année. On a hâte de voir la mise en musique de toutes ces nouveautés.

Nicolas Boonaert a dit…

Bonne route à M. Jonglez au sein d'ESRI.