Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

Configurer un Network Dataset à partir de données Navteq ou TomTom

J'évoque (trop) rarement les capacités d'analyse de réseaux de transport offertes par l'extension ArcGIS Network Analyst. Pourtant, de nombreuses analyses spatiales dans les SIG s'appuient sur la notion de déplacement via différents modes de transport. Quel que soit le type d'analyse envisagé (calculs d'itinéraires, calculs de proximité, calculs d'isochrones, optimisation de tournées ou encore optimisation d'implantation) vous devrez commencer par la configuration d'un jeu de données réseau dans votre Géodatabase.



Un jeu de données réseau est un ensemble de classes d'entités simples (tronçons, jonctions et tournants) et de paramètres issus des attributs de ces entités (vitesses, sens de circulation, contraintes liés aux types de véhicules, connexion complexes et niveaux relatifs des voies, interconnexion entre différents modes de transport, informations de trafic …). Ce sont les algorithmes de calcul et cette capacité de modélisation avancée du jeu de données réseau qui font toute la puissance de Network Analyst. Cependant, la richesse de la base de données initiale peut nécessiter un investissement en temps non négligeable pour réaliser ce paramétrage.


Si vous utiliser des bases de données standard du marché: Navstreets de NAVTEQ ou MutiNet de TomTom (anciennement TéléAtlas), Esri propose des outils spécialement développés pour automatiser la création et la construction d'un jeu de données de réseau à partir des Shapefiles (et des tables dBase) livrés par les 2 fournisseurs. Grâce à cette Toolbox "Vendor Street Data Processing Tools" pour ArcGIS 10, vous réaliserez en quelques clics un paramétrage complet à partir des géométries et des attributs de ces bases de données (vitesses, sens de circulation, niveaux relatifs des voies, tournants, historiques de trafic, etc…).


Le code source (dll en C#) est livré avec la Toolbox, ce qui vous permet éventuellement d'adapter ces outils à vos besoins. La Toolbox peut également être facilement traduite en français.

Chez Esri France, nous utilisons ces outils presque quotidiennement pour configurer des jeux de données réseau pour nos démos et prototypes, le gain de temps est tout simplement énorme. Je vous recommande vivement de les tester si vous exploitez ces bases de données avec ArcGIS et Network Analyst.


Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

5 commentaires :

Anonyme a dit…

C'est vrai qu'un petit article comme ça qui pose les bases du fonctionnement d'une extension c'est intéressant.

Pk pas la même chose sur Spatial Analyst? Avec quelques explications de base sur le vocabulaire des outils de la toolbox; euclidien, raster d'allocation, champ de population... Quand on ne l'utilise pas tout les jours, on a du mal a retrouver le bon outil à utiliser pour arriver à nos objectifs.
Merci d'avance.

Gaëtan Lavenu a dit…

Merci pour ce retour. Effectivement, de manière générale arcOrama aborde assez peu le sujets des extensions d'ArcGIS. C'est donc une idée intéressante que je mets de coté.

Eric BABEF a dit…

Bonjour, et merci pour cet article. Je voulais avoir confirmation, cet outil ne fonctionne que pour Arcgis 10 ? J'utilise la 10.1, et j'obtiens l'erreur 000816 (outil non valide).
Merci d'avance.

Eric BABEF a dit…

Je me réponds, la version 10.1 est
ici
Merci pour ce blog instructif !

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je suis encore en version 10.1.. et j'ai comme erreur qu'il faut la version 10.2. Et t-il possible que cela ne fonction plus en 10.1? Avez vous la version précédent? En vous remerciant