15 février 2012

ArcGIS Online, pour quoi faire ?

J'annonçais, il y a quelques jours, la sortie de la version française de la plateforme ArcGIS Online en particulier le Géoportail ArcGIS.com et l'application ArcGIS Explorer Online. Cette mise à jour notable intervient après une série d'évolutions qui ont été apportées tout au long de l'année 2011, ce début d'année 2012 est donc le moment idéal pour faire un point sur les capacités de la plateforme en ligne d'ArcGIS.


Qu'est qu'ArcGIS Online ?

ArcGIS Online est une plateforme en ligne créée, il y a quelques années, pour fournir des services en lignes aux utilisateurs ArcGIS (fonds de cartes, services de géocodage, services de routing…). Totalement intégrée au système ArcGIS et à ses différentes applications, la plateforme ArcGIS Online est devenue (depuis la version 9.3 d'ArcGIS) une plateforme collaborative. Elle permet alors à tous les utilisateurs ArcGIS de pouvoir créer et gérer des communautés d'utilisateurs et de partager avec eux des contenus géographiques: des fichiers de données, des services web, des cartes web, des applications et des outils). Organisés, documentés et sécurisés, ces contenus sont accessibles directement à partir de toutes les applications ArcGIS (bureautiques, web et mobiles). Aujourd'hui, la plateforme ArcGIS Online évolue de nouveau pour offrir de nouvelles solutions aux entreprises qui souhaitent exploiter l'infrastructure de Cloud d'Esri. On distingue désormais deux types d'accès à la plateforme ArcGIS Online: "for Personal Use" et "for Organization".


ArcGIS Online "for personal use"

ArcGIS Online propose un premier niveau d'accès individuel, gratuit et ouvert à tous les utilisateurs. Il suffit simplement de s'inscrire sur la plateforme après avoir créer un compte global Esri. L'utilisateur peut alors commencer à consommer les contenus disponibles sur la plateforme directement en ligne en créant des cartes web (Web Maps) ou dans ses applications ArcGIS habituelles (bureautiques, web ou mobiles).

Exemple de recherche de contenus sur ArcGIS Online

Pour construire ses propres cartes web, l'utilisateur d'ArcGIS Online peut s'appuyer sur des services web existants (ArcGIS Server, WMS, KML, CSV) ou charger ses propres fichiers de données locales (SHP, KML, CSV, GPX). Les cartes web ainsi réalisées peuvent être partagées comme n'importe quel autre contenu. En particulier, elles peuvent être utilisées dans toutes les applications ArcGIS ainsi que dans n'importe quel blog ou page HTML ou encore sur des réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook.

Partage d'une carte web dans ArcGIS Online

Elles peuvent également être diffusées au travers d'une application web que l'utilisateur pourra construire en quelques clics à partir des modèles d'applications disponibles sur la plateforme. Cette dernière sera donc en ligne sur le Cloud Esri et partagée avec d'autres utilisateurs.

Choix d'un modèle lors de la génération d'une
application web sur ArcGIS Online

De manière plus générale, tous les contenus créer ou simplement référencés sur ArcGIS Online peuvent être partagés avec différentes communautés. L'utilisateur dispose pour cela de fonctionnalités lui permettant de créer et de gérer des groupes et les membres qui en feront partie.

Interface de gestion des groupes d'utilisateurs
sur le portail d'ArcGIS Online

Pour stocker, référencer et partager l'ensemble de ses contenus (fichiers, services, application,…) l'utilisateur dispose d'un espace de stockage total de 2 Go.

Liste des contenus et espace de stockages
dans ArcGIS Online



ArcGIS Online "for organization"

Dans les prochains mois, ArcGIS Online proposera un accès dédié au partage de l'information géographique dans le contexte d'une organisation. Disponible sous la forme d'un abonnement annuel, ce nouveau type d'accès permettra de faire ce que l'on fait avec l'accès individuel mais surtout d'aller beaucoup plus loin en termes d'organisation et de personnalisation du portail ainsi que sur le plan fonctionnel.

Exemple de page d'accueil d'un portail personnalisé
ArcGIS Online for Organization

Tout d'abord, l'organisation titulaire d'un abonnement ArcGIS Online va pouvoir privatiser la plateforme pour gérer son propre portail. Elle pourra ainsi gérer ses propres communautés d'utilisateurs en leur affectant des groupes et des privilèges adaptés à leur rôle vis-à-vis du portail. Elle aura aussi, par exemple, la capacité de personnaliser la page d'accueil à ArcGIS Online, de gérer des collections de cartes internes à l'organisation, d'utiliser ses propres fonds de cartes ou encore de proposer aux utilisateurs ses propres modèles d'application.



Exemple de personnalisation de la liste
des fonds de cartes 

Autre point important, les utilisateurs de l'organisation (s'ils en ont le droit) auront la possibilité de publier des services web ArcGIS hébergés sur le Cloud Esri à partir de leurs propres données. Ces services ArcGIS Server sécurisés seront utilisables directement sur la plateforme ArcGIS Online mais aussi dans toutes les applications ArcGIS de l'organisation. La publication de ces services web hébergés pourra se faire à partir du portail ArcGIS Online ou directement à partir d'un document ArcMap (10.1). L'administrateur SIG suivra le même processus et les mêmes outils de publication que pour un ArcGIS Server local.

Gestion des droits d'accès lors de la publication
d'un service web hébergé avec ArcGIs for Desktop 10.1
Gestion de ses services hébergés à partir du catalogue
d'ArcGIS for Desktop 10.1

ArcGIS Online for Organization est actuellement en version beta, tous les clients inscrits au programmes beta ArcGIS 10.1 y ont déjà accès. Elle devrait être disponible en version finale en même temps qu'ArcGIS 10.1 (c'est-à-dire 2ème trimestre 2012).

Conclusion

Avec ou sans abonnement ArcGIS Online, l'utilisateur peut très rapidement partager des contenus et des applications sur le Cloud Esri et ceci avec un simple navigateur et sans aucune autre application ArcGIS. Tous ces contenus peuvent être partagés avec des communautés d'utilisateurs et intégrés dans tous les types d'applications SIG (bureautiques, mobiles, web) et dans tous les types de sites web (HTML/JavaScript, Silverlight, Flex). Le tableau ci-dessous récapitule les principales fonctionnalités en fonction du type d'accès:


Conscient que cet article est assez théorique et synthétique, je reviendrais en détails dans les prochaines semaines sur certaines fonctionnalités clés d'ArcGIS Online afin d'être plus concret. En attendant, n'hésitez pas à vous familiariser avec cette plateforme. Une inscription sur le portail et quelques Shapefiles sous la main suffisent pour démarrer !

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Une foie chargé ses propres fichiers (shp, KML, CSV, GPX) sur ArcGis on line avec un compte personnel, peut-on les consommer avec le Flex viewer 2.5 ? Si oui comment référencer ces couches dans le fichier de config ?

Gaëtan Lavenu a dit…

Oui, il est possible d'ouvrir ses web map dans un Flex Viewer. Vous avez 3 approches possibles:
- mettre l'ID de votre Web Map dans le fichier config.xml
- mettre l'ID de la Web Map directement dans l'URL d'accès au Viewer
- convertir la description du contenu de la Web Map en XML (pour utiliser cet XML dans le fichier config.xml).

Tout est détaillé dans cette page:
http://xurl.at/6h2

Anonyme a dit…

Bonjour,
à partir d'un ArcGIS online for organization, est-il possible de publier des services web à partir de ses propres données, sans arcgis server afin de les rendre exploitables comme webmap ?

Christophe Tourret a dit…

Oui bien sur, vous pouvez publier un service de carte (tuilé, le cache étant calculé sur l'infrastructure ArcGIS Online) ou un service d'entités. La publication du service peut se faire à partir de l'interface Web (arcgis.com) ou directement d'ArcGIS Desktop.

Ces services peuvent être consommés dans des Web Maps, dans ArcGIS Desktop, dans les API Web et mobiles d'ArcGIS.

Anonyme a dit…

C'est bien une des différences avec l'ArcGIS Online de base ? Parlons-nous bien de fonctionnalités ArcGIS Server dans le cas d'un abonnement à ce produit ?

Christophe Tourret a dit…

Oui, c'est bien une des différences : un abonnement à ArcGIS Onlie va permettre 2 choses :
- privatiser ArcGIS Online pour créer son propre portail et sa propre communauté d'utilisateurs
- utiliser l'infrastructure ArcGIS Online pour stocker des données, publier des services et des cartes.

Toutes les fonctionnalités d'ArcGIS Server ne seront pas disponibles dans ce mode : seuls des services de carte et des services d'entités (map services et feature services) sont disponibles. Les services de carte ne peuvent être que cachés (pas de service de cartes dynamiques).

Anonyme a dit…

Merci, j'ai enfin la réponse à cette question !

Anonyme a dit…

Les projections sont-elles gérées à la volée lors de la création d'une carte ou faut-il convertir en amont les entités en wgs84?

Christophe Tourret a dit…

Quand vous publiez un service à partir d'ArcGIS Online, ArcGIS Online reprojète les données à la volée en Web Mercator (WGS84), mais sans appliquer de transformation spécifique : donc pas de pb en upoloadant du Lambert93, mais par contre il manque la transformation par grille pour passer de NTF (lambert 2) à WGS84 par exemple. Suivant la précision des données, on peut s'en satisfaire ou choisir de projeter ses données en amont avec ArcGIS Desktop.

Anonyme a dit…

Par contre, sauf erreur de ma part,les flux WMS non en WGS84 semblent ne pas être acceptés dans la plateforme.
A moins que ce soit lié à une restriction sur le nombre d'entités par couche dans la version "personnal use"?

Gaëtan Lavenu a dit…

Effectivement, si votre service WMS ne propose pas le système de coordonnées Web Mercator, il n'est pas supperposable aux fonds de carte d'ArcGIS Online. En revanche, dans une carte web ArcGIS Online, vous pouvez tout à fait utiliser d'autres fonds de cartes issus de services web ArcGIS (en Lambert NTF, Lambert 93, WGS 84...).

Autre piste, si le service WMS est servis par ArcGIS Server, c'est vraiment très simple d'ajouter le système de coordonnées "Web Mercator" aux capacités du service.

Anonyme a dit…

Bonjour,

La page d'accueil d'un portail ArcGIS Online est de type xxxx.maps.arcgis.com. Comment faire pour avoir son propre nom de domaine qui pointe ? (et ainsi avoir le nom de domaine dans toutes les cartes produites sur la plateforme).

Merci beaucoup !