Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

ArcGIS Online par l'exemple ... au CG de l'Aisne

A peine quelques heures après l'ouverture de la plateforme ArcGIS Online en français, et des exemples d'usages très concrets voient déjà le jour. Par exemple, le Conseil Général de l'Aisne vient de publier cette application web sur les barrières de dégel pour l'hiver 2011/2012 accessible à tous à partir de leur site web


Cette application a été réalisée entièrement en ligne et en quelques minutes avec un compte standard (gratuit) à partir de la plateforme ArcGIS Online. L'auteur de cette application, Fabrice POULLIN, a eu la gentillesse de prendre quelques instants pour me préciser la démarche qui lui a permis d'arriver à ce résultat. Je récapitule donc les grandes étapes du workflow mis en oeuvre.

L'objectif de l'application

Le but de cette application est de présenter les tronçons routiers soumis aux arrêtés de pose ou de levée des barrières de dégel dans le département de l'Aisne. Cette cartographie des tronçons routiers doit permettre de distinguer les différentes classes de tonnages associées à ces restrictions.

Les données de départ

Le nombre total de tronçons routiers dans le SIG est actuellement de 3291 entités (concernées par les barrières de dégel). Ils correspondent aux sections de carrefour à carrefour. Une autre couche du SIG contient les zones de pose des barrières de dégels.

La méthode

Dans le cas présent, l'auteur de l’application ne disposait pas de serveur web SIG diffusant la cartographie des tronçons routiers. La méthode choisie fût donc d'ajouter les entités en important un Shapefile dans la carte web. A la différence des services web (Map Services ou Feature Services), pour des raisons de performances de chargement et d'affichage, l'import d'entités dans une carte web est limité à 1000 entités par import. Afin d'alléger la couche des tronçons, une première opération a consisté à créer 3 Shapefiles contenant chaque catégorie de routes:
  • Un Shapefile pour les restrictions à 7,5 T. (1630 polylignes)
  • Un Shapefile pour les restrictions à 12 T. (505 polylignes)
  • Un Shapefile pour les Libres en hiver courant (1156 polylignes)
Une seconde opération a consisté à agréger les géométries des tronçons connexes afin de réduire encore le nombre d'entités par Shapefile, pour obtenir au final:
  • Pour les 7,5 T. (606 polylignes)
  • Pour les 12 T. (126 polylignes)
  • Pour les LHC (280 polylignes)
Pour terminer la préparation des données, vous devez compresser chaque Shapefile (shp, dbp, shx, prj…) dans un fichier ZIP.

Création de la carte web

Après s'être identifié sur le site ArcGIS.com, il suffit de créé une nouvelle carte puis de choisir le fond de carte (ici Bing Maps), il vous reste à importer vos fichiers ZIP à l'aide de la commande "Ajouter une couche à partir d'un fichier".



Vous définissez ensuite la symbologie de chaque couche.



Une fois la symbologie configurée, il ne vous reste plus qu'à enregistrer et à documenter votre carte (titre, résumé, description, balises, …). 



Pour rendre cette carte accessible à tous, il faudra utiliser la commande "Partager" et choisir l'option "Tout le monde".


Création de l'application web

Une fois la carte web créée, vous pouvez construire une application web exploite votre carte en choisissant parmi les modèles d'ArcGIS Online. Cette application sera hébergée, comme la carte web, sur le Cloud Esri.



Pour créer une application web, il faut simplement utiliser la commande "Partager" puis cliquer sur le bouton "Créer une application web".


Il suffit ensuite de choisir le modèle souhaité.



Si ce modèle choisi est configurable (si il y a un icône d'engrenage sur le modèle), vous pourrez modifier certains paramètres de l'application en cliquant sur le bouton "Configurer" une fois l'application générée. Vous pourrez alors modifier les fonctionnalités, le logo, le look-and-feel, ...



Voilà comment en quelques minutes on peut créer une carte et une application 100% Online avec comme outil un simple navigateur !


Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

6 commentaires :

Julien B. a dit…

> Voilà comment en quelques minutes on peut créer une carte et une application 100% Online avec comme outil un simple navigateur !


Je ne suis pas d'accord avec toi. Sauf erreur de ma part il a tout de même fallu préparer les données en amont à l'aide d'un SIG.
Donc oui, pas une seule ligne de code n'a été nécessaire mais de là à prétendre qu'un simple navigateur suffit, il ne faut pas pousser :-)

Amicalement,

Julien

Anonyme a dit…

C'est en effet sans doute très simple mais je n'ai pas réussi à importer mes propres shp.
J'ai pourtant respecté toutes les conditions:
(- de 1000 objets, même nom de fichier zip avec même nom des shp dbf shx prj);couche en wgs84.
J'ai même essayé de mettre mon zip au préalable à la racine sous D.
> A chaque fois j'ai le message: "impossible d'importer le fichier"

C'est quand même le but principal d'importer ses données créées dans ArcMap!

Gaëtan Lavenu a dit…

Bonjour Julien,

Vous avez raison, dans le cadre d'un accès gratuit à ArcGIS Online il faut effectivement avoir préparé (un minimum) ses données pour disposer d'un Shapefile. Vous auriez également pu créer entièrement vos données 100% en ligne à partir d'une couche vide puis saisir la géométrie des entités à partir de l'interface cartographqiue.

Dans le cas d'un sccès avec un abonnement (ArcGIS Online for Organization), n'importe quel Shapefile peut être chargé quel que soit sa taille. Un service web est alors créé sur la plateforme ArcGIS Online. Avec ArcGIS Online for Organization il sera également possible de publier son service web directement à partir d'ArcGIS Desktop.

Gaëtan Lavenu a dit…

Si vous rencontrez un problème avec un jeu de données particulier, n'hésitez pas à me le transmettre par email (glavenu-at-esrifrance.fr).

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'essaie de créer une petite carte pour une petite ONG. Je souhaite en fait mettre le logo de notre ONG en bas à droite de la carte en ligne (à la place de celui d'ESRI), comme ce qu'à fait ce CG.

De plus, est-il possible de charger une image raster dans l'application (type MNT Aster) ?

Je vous remercie d'avance.

Christophe Tourret a dit…

Bonjour,

Oui c'est possible dans l'application "Visionneuse de base" utilisée dans l'exemple du CG de l'Aisne en renseignant le champ "Logo on Map" avec une URL pointant vers l'image utilisée comme logo. Il vous faut l'héberger quelque part d'accessible sur le Web.

Pour charge un MNT Aster : Vous avez 2 options, trouver un service de MNT Aster sur le Web soit sous ArcGIS Online soit en WMS et l'intégrer dans vitre carte, ou alors publier vous même votre propre service mais cela nécessite un abonnement ArcGIS Online permettant l'hébergement de votre propres services. Vous pouvez aussi utiliser le service de relief ombré d'ArcGIS Online, bâti sur GTOPO30 et SRTM http://www.arcgis.com/home/item.html?id=9c5370d0b54f4de1b48a3792d7377ff2