Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

ArcGIS 10: Les modèles d'entités

Un des axes majeurs de la version 10 d'ArcGIS est la simplification et l'amélioration de l'expérience utilisateur pour plus de productivité. Dans ArcGIS 10, c'est particulièrement remarquable dans le contexte des fonctionnalités de mise à jour avec d'une part une nouvelle ergonomie de l'interface (j'y reviendrai dans mon prochain article) et d'autre part grâce également à l'introduction des modèles d'entités (feature templates, pour la version anglaise d'ArcGIS).

Qu'est ce qu'un modèle d'entités ?

Dans ArcGIS 10, l'utilisateur crée des entités à l'aide de modèles d'entités. Un modèle d'entité décrit toutes les informations nécessaires à sa création (classe de stockage, gestion des attributs et outil par défaut pour saisir sa géométrie). Chaque modèle possède un nom et des balises de description permettant de réaliser les recherches. Les modèles d'entités sont stockés dans les documents MXD (et les paquetages de cartes) et les fichiers LYR (et les paquetages de couches).

Sur un même jeu de données, les utilisateurs peuvent créer leurs propres modèles d'entités afin de gérer leur vision métier des objets du SIG. 

Les modèles d'entités sont toujours en cohérence avec le contenu de la carte. Si la visibilité et les ensembles de définition des couches sont modifiés, les modèles se rafraichissent en conséquence. A tout moment, l'utilisateur peut modifier les propriétés des modèles d'entités sans aucune incidence sur le contenu des données.

Créer et paramétrer les modèles d'entités

L'utilisateur peut créer, modifier et supprimer des modèles d'entités quand il le souhaite. Pour il suffit d'exécuter la commande "Organiser les modèles d'entités". Une interface permet alors de gérer les modèles d'entité des différentes couches de la carte.


1. Créer un nouveau modèle


2. Choix de la couche (ou des couches)


3. Choix des différents modèles d'entités à créer


4. Les modèles d'entités ont maintenant créés à partir de la symbologie courante de la couche


5. On peut maintenant modifier leurs propriétés (visibilité des attributs, valeurs par défaut, ...)



Si la couche ne dispose pas de modèles d'entités, lors de l'ouverture de la session de mise à jour, ces derniers sont générés automatiquement à partir de la symbologie courante de la couche.

Utiliser les modèles d'entités

Pour utiliser les modèles de données il suffit de démarrer une session de mise à jour (ArcMap, ArcScene ou ArcGlobe), la fenêtre "Créer des entités" s'affiche pour permettre de choisir le modèle d'entité à créer. 


 
Un dernier point important, les modèles d'entités font partie intégrante de la carte. Ainsi les modèles sont conservés et exploitables dans les applications ArcGIS Server et ArcGIS Mobile. Par exemple, les dernières versions des APIs ArcGIS pour Flex, JavaScript, Silverlight, WPF, iPhone/iPad, Windows Phone et Android sont toutes capables d'exploiter les modèles d'entités pour la consultation et la mise à jour des données.

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

2 commentaires :

Anonyme a dit…

Bonjour,

Pouvez-vous expliquer le but visé par cette évolution et les améliorations apportées par rapport à l'ancienne gestion via la symbologie de couches ?
Merci d'avance

Anonyme a dit…

Bonjour,

Après quelques essais, j'ai un peu de mal à saisir l'ergonomie de l'outil : créer un modèle à partir d'une couche vide (ce qui est forcément le cas au départ) relève du parcours du combattant ! Sur vos copies d'écran, vous avez déjà une symbologie à partir de laquelle on créé le modèle, donc des objets dans la classe d'entités. C'est facile. Mais sinon... Avec une classe d'entités vide, on ne peut pas, par exemple, paramétrer une couleur de symbole, si je ne me trompe pas...

Arnaud