Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

SIG 2010 – Annonces sur ArcGIS Mobile 10

A en juger par le nombre de participants à l'atelier technique consacré aux solutions de mobilité, le sujet est véritablement au cœur des préoccupations des utilisateurs ArcGIS. Cela tombe bien, nous avions beaucoup de choses à vous présenter cette année car les évolutions d'ArcGIS Mobile en version 10 sont nombreuses et voici un rapide résumé. 
 ArcGIS Mobile 10 sur un Panasonic Toughbook à SIG 2010

A l'occasion de SIG 2010, Esri France a annoncé une étape importante dans la diffusion de la technologie ArcGIS Mobile auprès des utilisateurs Esri. En effet, à partir de la version 10, ArcGIS Mobile n'est plus lié systématiquement à ArcGIS Server et peut être déployé dans une architecture uniquement composée de produits ArcGIS Desktop. En version 10, tous les utilisateurs d'ArcGIS Desktop (ArcView, ArcEditor ou ArcInfo) disposeront d'une licence ArcGIS Mobile pour chaque licence ArcGIS Desktop. Ceci veut dire que si vous disposez de 3 licences ArcView et 2 licences ArcEditor, vous pourrez déployer 5 licences ArcGIS Mobile sur des appareils nomades de votre organisme.

En version 10, c'est une nouvelle application prête à l'emploi qui fait son apparition pour les plateformes Windows XP, Vista et 7. Cette application est similaire à l'application déjà existante dans la version précédente sur la plateforme Windows Mobile. Organisée et optimisée pour un usage sur des appareils tactiles, l'application est basée sur une approche par tâche afin d'être prise en main par des opérateurs ne connaissant rien au SIG.


L'application ArcGIS Mobile se configure à l'aide de projets que l'on configure dans le Mobile Project Center. Une fois configuré, un projet Mobile peut être enregistré en local, sur un disque partagé ou diffusé via un serveur ArcGIS Server.



ArcGIS Mobile 10 utilise toujours la technologie robuste du MobileCache pour la gestion des couches opérationnelles (requêtes, sélections, mises à jour, synchronisations, ….) permettant une utilisation des données en mode connecté et/ou déconnecté. En version 10, le MobileCache peut être récupéré dynamiquement à partir d'un service ArcGIS Server (comme en 9.3) mais il est également possible de l'extraire préalablement avec des outils de Géotraitement. Autre évolution importante, ArcGIS Mobile 10 peut désormais exploiter une variété plus large de sources de données pour les couches de fond de carte:
  • des services dynamiques ArcGIS Server,
  • des services tuilés ArcGIS Server,
  • des services de fond de carte ArcGIS Online,
  • des copies locales de caches ArcGIS Server,
  • des fichiers SDC



D'un point de vue fonctionnel, on notera quelques points majeurs:
  • Possibilité de configurer finement les contenus des formulaires de consultation et des formulaires de mises à jour des différentes couches opérationnelles,
  • Gestion automatiques des types de champs (listes pour les domaines, dates/heures, …) et de leur caractère obligatoire,
  • Possibilité de paramétrer la tolérance et la précision GPS acceptée pour chaque couche opérationnelle,
  • Possibilité de communiquer avec les autres membres de l'équipe sur le terrain et de visualiser leur position géographique,
  • Possibilité de développer des tâches et des extensions complémentaires pour personnaliser l'application standard,
  • Possibilité de régler le thème de l'application pour un usage jour/nuit.


Pour terminer sur ce sujet, le fait de pouvoir utiliser désormais ArcGIS Mobile sans être connecté à ArcGIS Server entraine de nouveaux workflows d'extraction/insertion de données. Je prendrais donc le temps de les décrire dans un prochain article.

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

3 commentaires :

lchesnot a dit…

Bonjour,

Tout d'abord, merci pour ce blog.

J'ai pu assister à l'atelier technique sur "les solutions de mobilité d'Arcgis 10" (titre affiché sur le programme)=> très belle présentation.
En revanche, j'ai été surpris que seul Arcgis mobile ait été traité. Le titre de l'atelier me semblait comprendre ArcPAD 10, les licences mobiles d'un poste de travail à un autre...
Ma déception fut largement compensée par l'annonce d'esri sur le fait qu'Arcview 10 (sans Arcgis serveur) dispose d'Arcgis mobile.

Je profite également de ce commentaire pour vous encourager à poursuivre la mise en oeuvre de l'application développée en partenariat avec les pages jaunes. => que va faire Google...

Anonyme a dit…

Bonjour,
J'ai pu apprécier lors du forum 2010la simplicité de l'IHM côté utilisateur final. Une question me tourmente cependant.
Est il possible de substituer la notion de visualisation en temps réel du matériel à celle d'équipe un peu sensible au sein de certaines structures?

Gaëtan Lavenu a dit…

Bonjour,

Si je comprends bien votre question, vous ne souhaitez pas voir apparaitre la localisation des individus/matériels mais plutôt des informations sur les équipes ?

De nombreux paramètres sont réglables (par exemple la fréquence d'envoi de la position de chaque poste ArcGIS Mobile) mais la tâches standard est prévue pour identifier et positionner sur la carte un point par poste ArcGIS Mobile. Si on souhaite mettre en place un autre mécanisme on peut étendre les tâches standards et créer des tâches personnalisées à l'aide du SDK ArcGIS Mobile.