Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

Les grands thèmes d'ArcGIS 10 - 3/8

Pour un grand nombre d'utilisateurs de SIG, l'imagerie est une composante indispensable de leur base de données géographique. Ces derniers consomment des données d'imagerie (photos aériennes, images satellites, imagerie issue de capteurs diverses, MNT/MNE, …) mais souvent avec des utilisations très variées. Pour certains, il s'agit d'un simple fond de carte, pour d'autres c'est une source de données pour l'analyse ou la création de nouvelles données. En version 10, ESRI propose aux utilisateurs d'ArcGIS d'étendre les usages de l'imagerie autant en termes fonctionnelles qu'en termes de gestion et de diffusion. ArcGIS 10 devient une véritable station de travail pour l'imagerie.

ArcGIS 10, station de travail pour l'imagerie

Tout d'abord, en proposant un nouveau moteur d'affichage haute-performance pour les couches raster dans ArcMap, ArcGIS 10 permet aux utilisateurs de naviguer avec la plus grande fluidité y compris lorsque la carte intègre des couche basées sur des gros volumes d'images. Un système de cache, construit à la volée, optimise l'affichage des couches raster quelle que soit leur format d'origine et leur structure (raster unique, catalogue, mosaïque, …).

Une multitude d'outils ont été ajoutés ou améliorés pour paramétrer l'affichage des couches raster. De nombreux traitements peuvent être appliqués à la volée sur l'image (application de filtres sur les pixels, découpage/mosaïquage, ortho-rectification, filtrage à partir des métadonnées, …). En termes d'ergonomie, toutes les fonctions permettant le paramétrage de l'affichage sont accessibles via une fenêtre unique "Image Analysis".

La version 10 d'ArcGIS innove également sur la modélisation et le stockage des données d'imagerie avec un nouveau modèle de données raster dans la Géodatabase : "Les Mosaïques". Les mosaïques permettent l'accès, la gestion et la publication de collections d'images potentiellement très volumineuses comme si il s'agissait d'une source de données raster unique. Les mosaïques références des images dont l'emplacement et le format peuvent être hétérogènes. En conservant les métadonnées de chaque image, la mosaïque peut être filtrée et traitée à la volée selon des requêtes et des critères très évolués.


Combinaison des technologies de stockage de raster de la Géodatabase et des technologies d'indexation et de traitement à la volée d'lmage Server, les Mosaïques sont désormais disponibles en standard dans ArcGIS et peuvent être publiées sous la forme d'Image Services haute-performance avec ArcGIS Server.

Dernier exemple, ArcGIS 10 fournit une nouvelle série d'outils pour la classification d'images(supervisée et non-supervisée). Ces outils complètent la longue liste d'outils déjà disponibles dans Spatial Analyst. On notera aussi que Spatial Analyst utilise désormais directement en lecture et en écriture les 60 formats raster supportés par ArcGIS ce qui se traduit par des performances accrues sur l'ensemble des fonctions traitements d'images.

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

5 commentaires :

zeitoun a dit…

Le support ecw en écriture a t'il évolué ?
Autrement dit, ESRI a t'il acheté des droits sur le format ecw pour ses utilisateurs ???

Et merci pour ce travail
Olivier

Gaëtan Lavenu a dit…

Bonjour,

Le format ECW dans ArcGIS n'est accessible qu'en lecture. Ceci reste le cas en version 10. Pour plus d'infos sur les formats raster supportés par ArcGIS 10, vous pouvez vous reporter à la page suivante:

http://help.arcgis.com/en/arcgisdesktop/10.0/help/index.html#//009t0000000q000000.htm

Anonyme a dit…

Bonjour,

Qu'en est il des fonctions de classification d'images à ce jour pour cette version V10?
S'agit il de processus automatisés pre-formatés similaires par comparaison à ceux que l'on peut trouver dans ENVI-EX (extension ENVI pour ESRI)?
Exemple : classification automatique des zones boisées.(ou en eau, etc...)
Ce module de classification prends il en compte les taux de probabilité liés à la classe d'objet extraite de l'image?
Peut on faire fonctionner ce module directement avec les données fournies par les webservices (orthophotos) sur une zone spécifique (emprise définie par l'utilisateur via un rectangle vectoriel en shape par exemple)?
Ce module de classification sera t'il disponible pour les anciennes versions d'Arcgis (v9.3.1) en téléchargement sur le site du support Esri France?


Cordialement.


sgrandjean@solairedirect.fr

Sylvain265 a dit…

Bonjour,

Les barres d'outils "Image Analysis" et "Image Classification" vont-elles faire appel à des extensions tierces et payantes ou seront-elles incluses quelque soit la version d'ArcGIS Desktop?

Merci beaucoup.

PS: Merci pour votre blog très passionnant, continuez !!

Gaëtan Lavenu a dit…

Bonjour,

Merci pour vos remarques.

Pour répondre à vos questions, la fenêtre "Image Analysis" est une fenêtre standard d'ArcGIs 10 et ne nécessite aucune extension. En revanche, la barre d'outils "Image Classification" et les fonctions de classification en général font partie de l'extension Spatial Analyst. Plusieurs méthodes de classification sont proposées. La première est une méthode de classification supervisée avec définition de zone d'échantillonage et génération de fichier de signature. La seconde est une méthode de classification non-supervisée basée sur des algorithmes d'iso-clustering. Pour plus d'informations je vous conseille les pages suivantes de l'aide en ligne d'ArcGIS 10:

http://help.arcgis.com/en/arcgisdesktop/10.0/help/index.html#/Image_classification_using_Spatial_Analyst/00nv00000003000000/

Cordialement,