Le blog francophone consacré
aux technologies Esri

ArcGIS et GeoRSS (épisode 1 sur 3)



En août 2006, ESRI annonçait le support dans l'API JavaScript d'ArcWeb des flux GeoRSS. Il y a quelques mois, c'est Google, Yahoo et Microsoft qui proposaient dans leurs applications respectives Google Maps, Yahoo Maps et Virtual Earth le support de ce format. L'engouement pour la déclinaison spatiale des flux d'informations RSS semble intéresser de plus en plus de monde. Les administrateurs ou utilisateurs de SIG que nous sommes n'échapperons probablement pas à ce format qui fait déjà l'objet d'un intéret certain de l'OGC (voir le document suivant). Qu'il s'agisse de se positionner en tant que fournisseur ou consommateur de flux GeoRSS, Cet article en trois parties décrit ce qu'est GeoRSS et comment ArcGIS peut s'interfacer avec ce nouveau format de publication d'informations géographiques.

RSS et GeoRSS en quelques mots:

RSS (Really Simple Syndication) désigne une série de formats XML utilisés pour la diffusion de contenu Web. Très utilisé pour diffuser les mises à jour de sites dont le contenu change souvent comme les sites d'actualités ou les blogs. La particularité des flux RSS réside dans le fait que l'utilisateur peut s'y abonner, ce qui lui permet de consulter rapidement les dernières mises à jour sans avoir à se rendre sur le site.

Il existe principalement trois formats désignés par ces initiales :

- RDF Site Summary (RSS 0.90 et 1.0)
- Really Simple Syndication (RSS 2.0)
- Atom (normalisé en août 2005 par l'IETF)

Le flux XML contient la description de canaux (balise channel) qui contiennent différents articles (balise item).

Les cannaux sont décrits par un titre, un lien vers le site Web correspondant, une description et des informations annexes telles que la langue, les copyrights, des catégories …

Les articles sont caractérisés par un titre, un lien vers la page Web de l'article, une description (généralement le résumé de l'article), la date de publication, ...


GeoRSS est tout simplement une évolution du format RSS dans lequel on a ajouté des informations de localisation aux différents articles.


Très rapidement, le besoin s'est fait sentir de localiser des informations de manière plus évoluée qu'avec de simples localisations ponctuelles. Deux options de codage des informations sont désormais communément utilisées :

GeoRSS Simple utilisant une syntaxe très simple pour décrire des localisations ponctuelles, linéaires ou surfaciques.


GeoRSS GML utilisant le formalisme GML pour décrire des entités géographiques généralement plus évoluées.


(Fin de l'épisode 1)

Partager cet article:

Rejoindre la discussion

    Les commentaires à propos de cet article:

1 commentaires :

Anonyme a dit…

Youhouuu,
Je vois déjà tout un tas d'applications à l'utilisation du GeoRSS !
Vivement la suite pour être sûr que je pourrais bientôt avertir automatiquement mes utilisateurs que les données de leur compétence et sur leur territoire viennent d'être mises à jour !
A oui, j'allais oublier : merci pour le blog dont je reçois les mises à jour par (tout simple) RSS ;-)